Livre de la miséricorde Livre de la miséricorde
Livre de la miséricorde Livre de la miséricorde

Livre de la miséricorde

Traduction ALEXANDRA PLEYSHOYANO  - Langue d'origine : ANGLAIS (CANADA)

À propos

La fin des années 1970 est difficile pour Leonard Cohen. Deuil de sa mère, séparation d'avec la mère de ses enfants, approche de la cinquantaine. Il opère alors un retour au judaïsme et explore sa relation à l'Éternel, tout en se méfiant de toute religion qui prétendrait à l'exclusivité.

L'écriture des psaumes l'amène à « renoncer à sa petite volonté » pour entrer dans un dessein plus grand, beaucoup plus grand, qui permet une réunification de l'être en réparant ce qui a été brisé. Il se sauve ainsi du désespoir, et souhaite que ses psaumes en fassent autant pour ses lecteurs.

Les psaumes contemporains de Book of Mercy (Livre de la Miséricorde) chantent la plainte humaine et passionnée d'un homme à son Créateur. Ancrés au coeur du monde moderne, ces poèmes résonnent avec une tradition de dévotion plus ancienne, biblique notamment.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782021452747

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    160 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Leonard Cohen

Leonard Cohen est né en 1934 à Montréal. Après un bref passage à l'Université de Columbia, il devient poète, romancier et auteur-compositeur- interprète. Il publie son premier recueil de poésies en 1953 et son premier roman en 1963. Les Perdants magnifiques datent de 1966. Ses premières chansons sont ancrées dans la musique folk puis ses influences se diversifient à partir des années 1970. Des thèmes récurrents traversent son œuvre : la religion, la solitude, la sexualité et la complexité des rapports humains. Il réalise également certains de ses clips, travaille pour le cinéma et fait quelques apparitions sur les écrans. Il est fait, en 2003, Compagnon de l'Ordre du Canada, la plus haute distinction civile canadienne.

empty