Gallimard

  • La soif

    Jo Nesbo

    Une jeune femme est assassinée après un rendez-vous pris sur un célèbre site de rencontres. Les violentes marques de morsures trouvées sur le cadavre ne laissent pas de doute : il ne s'agit pas d'un simple fait divers comme tant d'autres, d'un tête-à-tête qui aurait mal tourné avec un maniaque arpentant le Web. C'est un prédateur particulièrement féroce qui a sévi, assoiffé de sang humain. Lorsqu'un deuxième corps est découvert, mutilé selon la même mise en scène macabre, il semble clair qu'un seul homme peut mettre un terme aux agissements du tueur... Mais Harry Hole est réticent à l'idée de s'occuper de cette affaire. Désormais instructeur à l'École de police, apparemment libéré de ses démons et heureux avec son épouse, il s'est promis de ne plus mettre les siens en danger.
    Malgré tout, un doute s'immisce en lui : ces meurtres pourraient être liés à l'unique enquête non résolue de sa carrière. Il comprend que le destin le place de nouveau face à un dilemme : mener une vie paisible et tirer un trait définitif sur son passé d'enquêteur, ou arrêter enfin le criminel qui lui a jadis échappé et qui continue de le hanter.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Parce qu'une jeune Norvégienne a été sauvagement jetée d'une falaise à l'autre bout du monde en Australie, l'inspecteur Harry Hole de la police d'Oslo est envoyé sur place par une hiérarchie soucieuse de l'évincer. Ce qui n'aurait dû être que routine diplomatique va se transformer en traque impitoyable au fur et à mesure de meurtres féroces qu'Harry Hole refuse d'ignorer. Autre hémisphère, autres méthodes... Associé à un inspecteur aborigène étrange, bousculé par une culture neuve assise sur une terre ancestrale, Hole, en proie à ses propres démons, va plonger au coeur du bush millénaire. L'Australie, pays de démesure, véritable nation en devenir où les contradictions engendrent le fantastique comme l'indicible, lui apportera, jusqu'au chaos final, l'espoir et l'angoisse, l'amour et la mort : la pire des aventures.

  • Police

    Jo Nesbo

    Un tueur assassine méthodiquement des policiers de la brigade criminelle d'Oslo. Leur point commun? Trouver la mort le jour anniversaire et sur les lieux mêmes des crimes qu'ils n'ont pas résolus. La police est sur les dents, complètement dépassée, d'autant que son meilleur élément, l'inspecteur Harry Hole, n'est plus là pour mener l'enquête...

  • Fantôme

    Jo Nesbo

    Harry Hole avait choisi de fuir la Norvège et ses échecs. Aujourd'hui il doit revenir à Oslo pour enquêter sur le meurtre d'un dealer dont l'assassin ne serait autre qu'Oleg, son fils adoptif. Ses investigations le conduisent dans les bas-fonds d'une ville ravagée par la fioline, une nouvelle drogue terriblement addictive. La police et le pouvoir politique semblent indifférents au problème. Ne pouvant compter que sur lui-même pour se battre contre un système corrompu, Harry doit également affronter ses ennemis intimes : ses propres fantômes...

    Ajouter au panier
    En stock
  • «L'index gauche de Camilla Loen avait été sectionné. Et sous une paupière, on avait trouvé un diamant rouge en forme d'étoile à cinq branches».
    Ce crime n'est que le premier d'une étrange série débutée lors d'un été caniculaire sur Oslo. La presse à sensation peut annoncer en une et sans mentir que «Le voisin a goûté le sang» de la morte. Intuitif, acharné, rongé par le désespoir et confronté à des éléments corrompus de ses propres services, Harry Hole s'empare de l'enquête. Le modus operandi est toujours le même : l'ablation de l'un des doigts des victimes et la présence à proximité des corps mutilés d'un diamant en forme de pentagramme, symbole occulte plus connu sous le nom d'«étoile du diable». La police doit se rendre à l'évidence : un serial killer opère dans les rues de la capitale norvégienne et, si le signe est celui du démon, le diable est rarement celui auquel on pense...

  • Le couteau

    Jo Nesbo

    Harry Hole est de retour, plus mal en point que jamais. Dans ce 12 e opus des enquêtes de son héros, Nesbo lui inflige les pires tourments. Coups de théâtre et rebondissements se succèdent à un rythme effréné, ne laissant aucun répit au personnage, pas plus qu'au lecteur qui partage ses affres. Au fur et à mesure que l'enquête progresse, les pistes se multiplient, les soupçons prolifèrent, le nombre des suspects s'accroît... Au point qu'Harry pourrait bien finir par perdre complètement pied.

    La femme de sa vie l'a quitté et Harry a recommencé à boire. Il a certes réintégré la police criminelle d'Oslo, mais est cantonné aux cold-cases alors qu'il rêve de pouvoir remettre sous les verrous Svein Finne, ce violeur et tueur en série qu'il avait arrêté il a y une dizaine d'années et qui vient d'être libéré. Outrepassant les ordres de sa supérieure hiérarchique, Harry traque ce criminel qui l'obsède.
    Mais un matin, après une soirée bien trop arrosée, Harry se réveille sans le moindre souvenir de la veille, les mains couvertes de sang. Le sang d'un d'autre. C'est le début d'une interminable descente aux enfers : il reste toujours quelque chose à perdre, même quand on croit avoir tout perdu.

  • Janvier 1958. À bord d'un camion fatigué, Gus et André parcourent le Jura à la recherche de frets hypothétiques. Alors que la guerre d'Algérie fait rage, les incidents se multiplient sur leur parcours.
    Tensions intercommunautaires, omniprésence policière exacerbent haines et rancoeurs dans un climat que la présence d'un étrange routard rend encore plus inquiétant... 2018. Gus se confie à un écrivain venu l'interroger sur un meurtre oublié depuis soixante ans. Il se complaît à brouiller les cartes et à se jouer de son interlocuteur. Quelles vérités se cachent derrière les apparences? Mémoire et mensonges s'entremêlent dans le dédale d'une confession où tout semble illusoire, fuyant, incertain...

  • Qui est Henri Butron, petit malfrat et grand salaud, sympathisant d'extrême droite par défaut, en mal d'argent et de gloire ? Comment cet homme, aujourd'hui traîné dans la boue et conspué par ceux qui ont eu le malheur de croiser sa route, s'est-il retrouvé en affaire avec le dissident N'Gustro, leader tiers-mondiste enlevé puis exécuté à Paris?
    À se frotter de trop près aux complots des autres, on se met en danger. Butron l'aura payé de sa vie. Il a cependant le bon goût de laisser derrière lui un enregistrement racontant son parcourt, ses méfaits et de quelle manière il se retrouva lié à « l'affaire N'Gustro ».

  • Ce volume contient :
    Quand la ville dort - Rien dans les manches - Donnant donnant - Tête de lard - Un homme à la coule - Journal inédit (extraits).

    En publiant son premier roman, Little Caesar (1929), William R. Burnett (1899-1982) a ouvert une brèche dans le monde du polar et imaginé un genre nouveau : le roman de gangsters. Il renverse la perspective, ses romans noirs plongent dans l'underworld - la pègre à l'âge de la Prohibition, la corruption qui gangrène toutes les strates de la société au grand jour - et font des criminels professionnels leurs personnages principaux. Servies par des intrigues élaborées, un style concis, un sens inné du dialogue, ses histoires livrent une fresque historique et sociale des États-Unis. Burnett y a inventé une subjectivité - criminel, le malfrat n'en est pas moins un être humain en proie à des doutes, des rêves et des cauchemars - et offert «une image du monde vu par les yeux d'un gangster».
    En proposant pour la première fois en français des traductions intégrales et révisées, cette édition invite, à travers une trilogie - The Asphalt Jungle (1949), Little Men, Big World (1951) et Vanity Row (1952) - augmentée d'Underdog (1957) et de The Cool Man (1968), à plonger dans l'univers du Milieu et du syndicat, où les mitraillettes ont fait place à la corruption, à la menace et au chantage.
    Scénariste réputé de Hollywood, Burnett est avant tout un écrivain. Inédits, des extraits de son Journal et le témoignage de son fils révèlent un homme érudit qui constelle son oeuvre de références aux classiques (de Virgile à Casanova, de Byron à Fitzgerald, de Balzac à Anatole France). Si la postérité ne semble retenir que le versant hollywoodien de son oeuvre, William R. Burnett, figure importante du premier roman noir, n'en fut pas moins l'inventeur d'un univers narratif dans lequel beaucoup ont puisé. «Aux États-Unis, il y a un snobisme littéraire. Si c'est un roman de gangsters, ça ne peut pas être de la littérature», affirmait-il. Et cette nouvelle édition de nous prouver qu'il avait tort.

  • Car

    Harry Crews

    Herman Mack est un rêveur. C'est du moins ce que pense sa famille : son père, Easy Mack, son frère, Mister, et sa soeur, Junell. Ensemble, ils s'occupent d'une casse automobile de Jacksonville, en Floride. Herman est un rêveur, certes, mais il a enfin trouvé ce qu'il veut faire de sa vie. Il ne veut pas passer son temps à gravir des montagnes de carcasses rouillées. Il a compris une vérité fondamentale. Partout où il y a des Américains, il y a des voitures. Et parce qu'il y a des voitures partout, il va en manger une. Morceau par morceau, du pare-chocs avant au pare-chocs arrière, en public. Le rêve américain, une bouchée à la fois.

    Ajouter au panier
    En stock
  • «Une fois, dans un contexte douteux, il a vécu une aventure mouvementée et saignante ; et ensuite tout ce qu'il a trouvé à faire, c'est rentrer au bercail. Et maintenant au bercail, il attend. Le fait qu'avec son bercail Georges tourne à 145 km/h autour de Paris indique seulement que Georges est de son temps, et aussi de son espace».
    Le Petit Bleu de la côte ouest, 1976.

    Manchette s'est choisi une forme - le roman noir - et la dynamite de l'intérieur par la critique sociale et politique. Avec une allégresse ravageuse et un humour saccageur, l'inventeur du néopolar, en grand maître de la dérision, pulvérise la frontière entre littérature de genre et littérature tout court. Il fait tout exploser - même le polar.


    Ce volume contient : Laissez bronzer les cadavres - L'Affaire N'Gustro - Ô dingos, ô châteaux! - Nada - Morgue pleine - Que d'os! - Le Petit Bleu de la côte ouest - Fatale - La Position du tireur couché - «Iris» - La Princesse du sang - Griffu.

  • Ce volume contient :
    La Maldonne des sleepings - Les Morsures de l'aube - Trois carrés rouges sur fond noir - La Commedia des ratés.

    Quatre aventures d'un même personnage, Antoine. Parfois double romanesque de l'auteur, parfois pure fiction, souvent plus italien qu'il ne le voudrait, il balade son humour cinglant, sa teigneuse pugnacité et son sens profond de l'amitié dans des histoires qu'il n'a pas cherchées mais qui ne le lâchent plus.
    Quatre romans noirs réunis pour la première fois en un seul volume, pour en découvrir toute la cohérence et savourer le grand talent de Tonino Benacquista.

  • Paris noir

    Collectif

    Oubliez la Ville lumière, ses amoureux sur les berges de la Seine et ses cohortes de touristes...
    Avec Paris Noir, des Batignolles au Quartier latin, de Belleville à la Gare du Nord, vous rencontrerez des garçons de café, des garagistes, des journalistes, des flics et des voyous, mais aussi des paumés, des politiciens, des jeunes femmes avec des rêves plein la tête et de vieux bonhommes à la mémoire floue. Douze auteurs pour douze façons d'arpenter les trottoirs parisiens.

  • Marvin Molar aurait de quoi l'avoir mauvaise. Muet de naissance, sourd par accident, abandonné à l'âge de trois ans et recueilli par un vieux lutteur bizarre qui s'est fait rouler sur la tête par un camion, Marvin est également nain, une curiosité de foire au buste puissant et aux bras monstrueux. Pire, il ne pèse rien et ses jambes de sept centimètres traînent sous son ventre comme les résidus d'une mue de têtard. Ses amis, boxeurs schizophrènes ou sonnés par les coups, vivent avec lui dans un gymnase saturé de testostérone et fréquenté par des fous de la fonte. Un monde à part. Fragile. Un univers dans lequel débarque une très jeune femme, a priori normale, belle à rendre idiot ; une femme à laquelle il ne manque rien. Rien? Sauf peut-être le coeur...

  • Nadine Mouque

    Hervé Prudon

    Un matin, la mère de Paul meurt. Il décide de la garder dans sa chambre quelque temps pour ne pas rester seul. Mais le soir même il récupère, dans une benne à ordures, une jeune femme amnésique. Elle dit s'appeler Wanda, mais ressemble comme deux gouttes d'eau à la Hélène du feuilleton télévisé que tout le monde regarde à la cité. Finalement ce sera Nadine, parce qu'«ici, aux Blattes, Nadine Mouque ça va pour tout le monde et toutes les religions, c'est un mot de passe pour vous gâcher le jour, vous dire la haine et l'irrespect de la personne humaine, tout le monde s'appelle Nadine Mouque.» D'autres, les racailles de la cité, Nando, un bodybuilder escaladeur de façades, Jean-Claude, l'éducateur érotomane du coin et même Zarko, un ministre très lié à Nadine, aimeraient bien lui ravir sa fiancée. «Parce que je serais con et moche, glauque et gluant. Pervers sentimental. Tout le monde peut s'introduire dans mon petit intérieur pour me chiper ma fiancée, mon otage, ma secrète... Mais on n'arrache pas son os à un chien. Surtout pas à un bâtard de banlieue.»

  • Stoneburner

    William Gay

    Trois hommes et une femme dans le Tennessee dans les années 70.
    Plus tordu que le traditionnel triangle amoureux et très éloigné du carré d'as :
    Stoneburner et Thibodeaux sont rentrés du Vietnam fracassés, comme les autres.
    Stoneburner, détective privé qui rêve de se la couler douce au bord du fleuve, accepte cependant de récupérer pour le compte de Cap Holder, ex-shérif et vieux débauché cynique, l'argent d'un deal de coke qui a mal tourné. Et si pour le même prix Stoneburner pouvait aussi récupérer Cathy, ravissante blonde à la séduction ravageuse...
    Seulement voilà, Thibodeaux qui passait par là a repéré la blonde, ainsi que la valise pleine de billets verts qui attendait dans une voiture, la nuit, près d'une piste d'atterrissage désaffectée.
    La cavale de la blonde et du camé à bord d'une Cadillac noire est à la hauteur des meilleurs films du genre. Étourdis par tant d'argent, ils ne cherchent même pas à brouiller leur piste, entre Tennessee, Mississippi et Arkansas. S'y engouffrent, l'un après l'autre, Stoneburner puis un baron de la drogue local, fort mécontent d'avoir été roulé.
    L'humour féroce et la noirceur poétique de William Gay sont inégalables.

  • Pour Perry et Baby Girl, deux lycéennes paumées, les perspectives sont aussi étriquées que leur quotidien. Leur amitié est fondée sur l'ennui, la frustration d'un horizon bouché, et une rébellion qui se voudrait sauvage. En résumé elles n'ont pas grand-chose à perdre, à part leur temps. Elles traînent vaguement en classe, volent des voitures pour se lancer dans des virées nocturnes, et passent des heures sur les réseaux sociaux.
    C'est sur Internet qu'elles font la connaissance de Jamey qui, au fil de leurs conversations, va les convaincre de le rencontrer. Peu à peu, elles réalisent que le jeune homme n'est pas exactement celui qu'il prétend. Mais elles non plus...
    Comment savoir qui est finalement le plus dangereux...?

  • Julia et Michael Swann coulent des jours paisibles dans la banlieue de Philadelphie avec leurs deux enfants sous le regard bienveillant de leurs voisins et de leurs amis. Un soir, alors que Michael téléphone à Julia depuis New York où il se trouve pour le travail, la liaison est brusquement coupée.
    Quelques minutes plus tard la nouvelle tombe : une bombe a explosé à Penn Station, où se trouve Michael. Ce dernier est injoignable et la vie de Julia se transforme en cauchemar : les médias diffusent en continu le nom du principal suspect... un certain Michael Swann.
    Convaincue de l'innocence de son mari, Julia se rend à New York. Mais elle n'est pas seule à rechercher Michael : le FBI, la Sécurité intérieure et d'autres agences gouvernementales ont lancé leurs hommes à sa poursuite.

  • Il n'existe plus que deux spécimens d'Allocasuarina Portuensis dans le monde : un mâle et une femelle.
    Or, d'après un fameux biochimiste, ces arbrisseaux permettraient de synthétiser la Molécule d'un " sopo-laxatif à effet retard ", véritable révolution pour l'industrie pharmaceutique et pactole envié par les laboratoires.
    Mais qui, des écolos tordus ou des hommes de main vendus aux labos, s'emparera des deux plantes ?

  • Depuis la mort de Mal et l'exécution de Collie, la famille Rand est en lambeaux. Alors que son père sombre dans Alzheimer et que sa jeune soeur, Dale, multiplie les fréquentations douteuses, Terrier Rand doit faire face à ses démons tout en préservant un semblant d'unité.
    Quand la famille de sa mère reprend contact après plus de trente ans de silence, Terrier découvre les Crowe. Perry, son grand-père, lui fait une demande aussi impérative qu'étrange : il doit cambrioler ses studios de tournage pour y récupérer des copies de films...
    Au même moment, Chub, l'ami d'enfance de Terrier, disparaît dans des circonstances troubles à la suite d'un braquage raté. Sa compagne, Kimmy, l'amour de jeunesse de Terrier, lui demande de l'aider à retrouver son mari.
    Terrier se plonge une fois de plus, malgré lui, dans les bas-fonds pour obtenir des informations. Que cache Perry Crowe? Qu'est-il arrivé à Chub? Qui est vraiment ce mystérieux cousin John, qui ressemble tant à Collie et qui tourne avec insistance autour de Dale?

  • Bois mort

    James Sallis

    En quittant Memphis pour une petite ville isolée du Tennessee, le flic Turner croit avoir tourné la page d'un passé trop lourd à porter. Certes, les habitants regardent d'un drôle d'oeil l'arrivée de ce solitaire, mais Turner n'a que faire des qu'en-dira-t-on qui semblent le poursuivre depuis toujours... Malheureusement, les vieux démons ne tardent pas à resurgir quand le shérif du coin lui demande son aide sur une affaire de meurtre : un jeune vagabond qui zonait dans les environs a été retrouvé mort, empalé sur un pieu et les mains liées. Personne ne sait rien de lui si ce n'est qu'il était en possession de lettres appartenant au maire de la ville... Très vite, notre policier à la retraite se voit plongé dans une enquête tortueuse dont les secrets sont enfouis dans le passé. Les apparences sont bien souvent trompeuses... Après les enquêtes de Lew Griffin, Bois mort inaugure la nouvelle série policière de James Sallis.

empty