Books On Demand

  • Aurélien, trentenaire déjà désabusé, habite au milieu de nulle part. Coincé entre un univers insipide et une vie trop étriquée, il désespère qu'un jour sa situation ne devienne trop insupportable pour être vécue.
    Sans vraiment y croire, il s'aventure à publier une petite annonce dans l'espoir de bouleverser son existence.

    Mais jamais il n'aurait put imaginer les conséquences d'un tel acte sur son destin.

  • Un meurtre sordide commence à Pittsburgh, un homme, un vieil homme John Harrys promène tranquillement son chien quand il est abordé par un individu peu scrupuleux. Son meurtre et surtout la mise en scène qui en découle suscite à penser à un crime rituel. Mais cet assassinat n'est pas le premier de la série. Nick Sanders se voit confier l'enquête qui va lui donner du fil à retordre. Sa rencontre avec une jeune institutrice va profondement changer la donne et redistribuer les cartes. Alors qui veut jouer avec lui?

  • Dans cette nouvelle enquête, le commissaire Douglas Brown lutte contre un tueur aux méthodes singulières.
    Aucune trace, aucune empreinte et aucun lien apparent entre les victimes.
    Comment faire pour stopper un tueur en série qui frappe au hasard en utilisant une arme biologique et 100% naturelle ?
    Comment lutter contre du venin de serpent en France?
    Autant de questions auxquelles devront répondre le commissaire et son équipe, avant qu'un vent de panique s'installe sur la ville.

  • Lorsque le capitaine Delgado obtient un poste supplémentaire d'enquêteur dans son équipe réduite, il est ravi... jusqu'à ce qu'il fasse connaissance de la jeune profileuse Léna Vernon, dotée de dons quelque peu étranges : clairvoyance, télékinésie... Tant que ses dons lui permettent de résoudre des affaires criminelles, tout va bien. Mais lorsqu'un tueur en série se met à sévir et que les preuves qui s'accumulent accusent la jeune enquêtrice, les choses se compliquent. Alors quand le capitaine Delgado se rend compte que Léna Vernon est plus ou moins liée à Laura Patterson, la victime de sa précédente enquête, il se met à douter. Peu à peu, le piège se referme...

  • Condamné à court ou moyen terme par un contrat lancé contre lui par un mystérieux commanditaire, Wade tente tant bien que mal de survivre au sein d'une ville où il doit plus que jamais se faire invisible. Quand un informateur anonyme lui propose un marché, il n'a d'autre choix que d'accepter. Ce nouvel opus de la saga vous conduira dans une aventure pleine de révélations, de rebondissements et de trahisons, des brumes d'un New York paralysé par la neige aux rivages ensoleillés de Sicile. Mais même sous le soleil, le monde du crime reste le lieu de sombres machinations et les ombres du passé ne disparaissent jamais...

  • Sur la balustrade un oiseau me regardait. Mon oiseau !
    C'était une hallucination... Le psychiatre m'avait expliqué ce processus diabolique... Lorsque mon cerveau se mettait au travail, qu'il élaborait des hypothèses fumeuses et tortueuses, lorsqu'il cherchait avec énergie l'astuce capable de confondre un criminel, cela au prix d'une immense cogitation, un oiseau apparaissait et me causait dans un langage que moi seul comprenait.

    Le commissaire Visconti est désigné par le maire de Toulouse pour aller aider la police égyptienne à résoudre la disparition d'un de ses vieux amis, un éminent égyptologue qui faisait partie d'une croisière sur le Nil. Les cadavres sur lesquels on retrouve à chaque fois, un exemplaire du roman d'Agatha Christie, Mort sur le Nil, vont jalonner la croisière, pas si paisible que cela, entre Louxor et Abou Simbel.

    Le commissaire Marcello Visconti et son piaf vont seconder le lieutenant Dalida, une jeune femme aux multiples talents, au cours de ce dangereux périple. Cependant, notre commissaire sera dans l'obligation de rentrer à Toulouse, une première fois, puis de repartir, pour enfin revenir et percer, au final, le fameux secret de l'oeil d'Horus.

  • Le styx

    Michèle Guerber

    Rien ne différencie un pervers d'un traître tant dans sa manière de procéder que dans les dommages parfois irréversibles qu'il cause. Ses victimes, il ne les choisit jamais au hasard. En excellent manipulateur, il parvient toujours à les entraîner dans son scénario diabolique jusqu'aux rives du fleuve infernal marquant la frontière infranchissable entre le monde des vivants et celui où errent les âmes en peine : le Styx. Six nouvelles dont le dénominateur commun est la trahison pour un embarquement aux limites de l'humainement supportable...

  • Dans un futur très proche, Judith, jeune lycéenne de banlieue à l'enfance atypique, rencontre un chef de bande et plonge dans un univers violent et inconnu.
    Elle évoque son histoire le temps d'un voyage en bus, fil rouge qui nous entraîne dans une histoire d'amour fou, d'amitié cachée et de violence extrême.
    Un portrait sans concessions de la banlieue et de ses pièges, et des conséquences de nos actes.

  • Un virtuose

    Victor Gyula

    Les réseaux de la mafia russe ont proliféré, comme des taupes sous une pelouse à l'abandon. Vodoleiev, Joukov, Blokhine, Kholodov : quatre anciens du FSB ont pris le contrôle des trafics en France. Face à eux, une brigade spéciale. Et un commissaire lettré, amoureux des arbres, hanté par le souvenir d'un pianiste disparu. Entre une fugue de Bach, un philosophe reconverti dans le trafic d'organes et dix-neuf cadavres autour d'un château en Yvelines, il y aurait de quoi s'égarer. Mais au milieu des ronces, on peut toujours se frayer un chemin, quitte à manier le sécateur.

  • À huit ans Lucy Otton est victime d'un accident qui la laisse un peu bancale.
    À seize, son frère Gus massacre son géniteur à grands coups de batte de baseball.
    À quarante, Emmy Otton, leur mère, semble avoir réalisé que la vie à Boneville n'a plus grand-chose à lui offrir et disparaît, abandonnant sa maison, son amant, sa grange et une paire de jumeaux inquiétants, finis à la hâte, comme le dit le shérif Connelly.
    Jeremy a dix ans lorsqu'il débarque à Boneville, un sac à dos pour tout bagage avec, à l'intérieur, une célèbre console de jeux fracassée par une balle de 9mm.
    Boneville n'est pas un village. C'était, mais maintenant, non. Boneville c'est... "une définition de l'être" comme le souligne Jeremy, quinze ans après son arrivée.
    Comprenne qui pourra.
    Pas le lieutenant Mallory, ni sa coéquipière Sandra Lobatchevski, en tout cas. Eux, ils sont juste là pour élucider la disparition de Lucy.
    Parce que oui, Lucy, la fille qui ne pleure pas, a disparu. Ce qui, quand on connaît l'histoire de la famille Otton, est assez inquiétant.

    "Elle Pleure Pas Lucy" (déjà paru sous le titre de "Pick-Up") est un récit navigant entre thriller et roman classique, saga familiale et épopée rupestre. C'est l'oeuvre d'un auteur allaité aux romans noirs américains, au rock'n'roll, et aux séries télévisées HBO. La narration se joue du temps, de la chronologie et des convenances littéraires, et offre au lecteur un ton original mais... cependant familier.

  • 1896 - Colombe, seize ans, a été placée par ses parents comme servante dans un château, à quelques kilomètres de son village natal, en Haute-Loire. Elle y découvre une vie rude et difficile, faite de labeur et de souffrance. Et alors qu'elle aurait souhaité devenir institutrice, elle doit accepter l'existence qu'on lui a choisie. De nos jours : Hadrien, dix-huit ans, entre drogue et alcool, dérive dans un présent aseptisé qui va bien trop vite pour lui. Sa vie pourrait être agréable, toutefois quelque chose l'empêche d'aller de l'avant. Alors que ses parents aménagent dans une vieille demeure à moitié en ruine, il trouve, par hasard, un journal intime caché dans un mur. Il est fasciné par ce qu'il découvre, et petit à petit, il se laisse couler dans ce passé qu'il fait sien au point de vouloir le rejoindre. Passé et présent peuvent-ils se superposer jusqu'à se confondre ? ... la mort réserve parfois de bien inquiétantes surprises... Oscillant entre roman noir psychologique, historique, fantastique, voire thriller et même romance - au final inclassable -, une chose est sûre, cette série ne vous laissera pas indifférent.

  • "Comme souvent ces derniers temps, depuis que la décision de quitter la police s'était imposée à mon esprit d'une manière autoritaire, et plus encore, depuis le décès de Fassiha, je ne me souvenais pas de m'être réveillé, douché, d'avoir déjeuné, pris ma voiture, cherché un emplacement pour me garer, monté les cinq marches menant au commissariat, puis... J'étais là, simplement. Sans que je puisse dire à nouveau, tant il me semblait ne jamais quitter ces lieux. J'étais là pour encore une semaine." L'heure de la retraite a donc sonné pour le commandant Stefan Borges. L'heure du bilan. L'heure des souvenirs. L'heure de vérité. Il est prêt mais ne le sait pas encore. Une femme va l'aider. Venue d'un passé soigneusement occulté. Roman sombre, journal d'un fou, huis clos surnaturel, "A propos de moi... S. Borges" décrit sans complaisance les turpitudes d'un trio d'anges déchus, obsédés par la laideur; d'assassins en quête de jouissance mais aussi de ressenti. Ce qui ne faisait que transparaître dans "Elle Pleure pas Lucy" et dans "Lough Neagh" se révèle enfin dans cette oeuvre, au long de laquelle, Michel Plès exploite les codes usuels du polar (suspense, ellipses, coups de théâtre...) pour simplement raconter une histoire de désirs, de folie, et, surtout, d'amour. Sombre, oui.

  • Les indignes

    Loli Artésia

    Un à un, ils s'apprêtent à pénétrer dans la grande bâtisse de l'auteur. Celle-ci, qui n'a décidément pas le sens commun, a trouvé que c'était là manière réjouissante de commencer son recueil d'indignités. Les réunir en un même endroit, tous ces personnages qui vont se succéder au fil des pages. L'idée lui est venue en passant l'aspirateur. Recueil de seize nouvelles reliées par un fil moutarde, Les indignes entraîne le lecteur dans un jeu de dupes infernal. Meurtre, autophagie, folie, schizophrénie, érotomanie : Loli Artésia se plaît à côtoyer les marges les plus obscures de l'être humain et à dessiner des personnages à l'absurde logique.

  • Dans une belle villa surplombant la mer, Maître Dupré, le grand avocat de la ville attend avec angoisse le retour de la famille éloignée. D'abord, son frère journaliste et écrivain, venu couvrir l'événement du G7 de Biarritz, puis Ferdinand, son gendre éloigné sur des mers lointaines. Pas sûr que le déploiement des forces de sécurité pour le G7 empêche les règlements de comptes, sous les lambris de la belle demeure...

empty