Humour

  • Ca va aller : chroniques 2019 - 2020 Nouv.

    Retour à l'essentiel avec l'humour et l'esprit de François Morel. Du Frexit à la cour de récré, du valsovirus au pâté en croûte, ce grand agitateur livre une centaine de chroniques fines, drôles et piquantes. Entre billets d'humeur et journal de confinement, chaque texte est une bouffée d'oxygène hebdomadaire pour "tenir rester chez soi" , s'émouvoir, s'indigner ou rendre hommage aux chers disparus, Piccoli, Gréco et les autres.
    François Morel, saltimbanque infatigable et enfant nostalgique, offre le meilleur remède à la morosité : le rire, parfois jaune et souvent aux larmes. Une échappée de l'esprit et du coeur.

  • Quand les politiques nous faisaient rire Nouv.

    L'humour est un art en politique. Jean-Louis Debré, qui le pratique lui-même avec grand talent, nous livre un florilège désopilant de répliques et bons mots glanés tout au long de son parcours.
    L'ironie et l'humour étaient des armes fréquemment utilisées par les politiques pour déstabiliser un adversaire, éviter de répondre à un journaliste, convaincre et séduire l'opinion. De Gaulle, Mitterrand, Chirac étaient des orfèvres en la matière. Au Parlement, la petite phrase bien ciselée, percutante, qui déclenche des rires, marque l'auditoire mieux qu'un long discours. Ainsi, Georges Clemenceau lançant : « Vous n'êtes pas le bon Dieu ! » à Jean Jaurès qui lui répond : « Et vous, vous n'êtes même pas le diable ! » Et Clemenceau de riposter : « Qu'en savez-vous ? » Le député André Santini a fait mouche un jour avec cette formule irrésistible à propos du primat des Gaules : « Mgr Decourtray n'a rien compris au préservatif. La preuve : il le met à l'index ! » Ces traits d'esprit se révèlent souvent d'une redoutable efficacité, mais il peut aussi arriver que les arguments auxquels ont recours les orateurs fassent rire à leurs dépens. Tel ce député qui se plaignait que dans son département il n'y ait que trois abattoirs... un nombre très « insuffisant » pour deux cent mille habitants.
    À travers ce livre, qui fourmille d'anecdotes et de choses vues, l'auteur montre à quel point l'humour est un signe de bonne santé de notre vie démocratique. « Il n'y a pas si longtemps, on pouvait rire de tout », rappelle-t-il en déplorant que ce ne soit plus le cas de nos jours. Heureusement, Jean-Louis Debré persiste et signe, quant à lui, dans le registre du bon mot, de l'autodérision et de la saillie verbale. Un régal.

  • Petit musée des traditions et de l'humour populaires français depuis 136 ans. L'Almanach Vermot est de retour, avec ses illustrateurs au regard aiguisé sur l'actualité de notre société.

    En 2022, retrouvez 70 rubriques inédites les plus diverses pour se divertir et se cultiver : jeux de lettres et de chiffres, blagues et charades, gaffes de l'histoire, mots oubliés, curiosités scientifiques, chansons, émissions radio mythiques, vélo, foot, institutions françaises méconnues, randonnées, lettres d'écrivain, et bien d'autres...

    Il y en a pour tous les jours de l'année et pour tous les goûts. Qui n'a pas encore son Vermot ?

  • Voici un roman-photo comme vous n'en avez jamais vu. Jalousies, trahisons, bagarres, cafés gourmands, photocopieuses en panne et tendres baisers: Clémentine Mélois, plasticienne, écrivaine et membre de l'Oulipo, connue pour ses détournements de classiques de la littérature revus et passés à la moulinette de la culture pop (Cent titres, Grasset 2014) s'empare du très populaire roman-photo pour étudier le langage dans toutes ses fonctions. Au fil de dix-huit histoires hilarantes, on découvrira des hommes et des femmes en proie à toutes les dépravations lexicales, des employés de bureau désorientés, un agent immobilier malmené, un catcheur mexicain, des pantalons pattes d'éléphants et même un certain Roland Barthes.

  • « Nous avions une vue commune de la manière dont il fallait faire rire. »Pour la première fois, voici réunis les meilleurs sketchs de Jean Poiret et Michel Serrault, soigneusement sélectionnés par leurs enfants, qui vous permettront de passer votre permis de conduire des orchestres, de rencontrer un médecin spécialiste du petit doigt, ou encore de découvrir l'explorateur Clément de Laprade de retour de la tribu des Zahoumé.Des bijoux d'humour décalés, déjantés et modernes.Textes choisis et préface par Nicolas Poiret, Sylvie Poiret et Nathalie Serrault.

  • Les aventures du pyro-barbare et de Billy t.1 : la forteresse du chaudron noir Nouv.

    RÉSUMÉ :
    Au fin fond de la contrée d'Errener, le jeune Billy pensait déjà sa route toute tracée. Mais le destin est souvent taquin. Et quand ressurgit un mal ancien menaçant l'équilibre de tout le royaume, c'est entre ses mains que repose soudainement le sort de tous. Vous ne serez pas seul dans votre quête car à vos côtés se tient un puissant allié : le Pyro-Barbare ! Votre Billy parviendra-t-il à sauver le royaume de l'apocalypse ? Ou périra-t-il honteusement face à l'adversité pour finir dans un caniveau ? Il ne tient qu'à vous de le découvrir puisque : VOUS ETES BILLY !

    POINTS FORTS :
    - Une histoire interactive dans laquelle le personnage central est le lecteur qui décide de ses choix et accomplit son destin menant à 17 fins différentes possibles !
    - Un épais volume de 416 pages d'aventures fantastiques, épiques et comiques imaginées par le Youtubeur Bob Lennon et explorant le genre Heroic Fantasy, dans la lignée de Conan le barbare, la saga d'Elric de Melniboné de Moorcock, l'éternelle saga du Disque-Monde de feu Lord Terry Pratchett ou encore des jeux vidéo Golden Axe et The Witcher.
    - Plus de 100 illustrations inédites !
    - Une mécanique de jeu permettant une très forte rejouabilité !
    - Une édition exclusive Omaké Books avec une couverture inédite, différente de celle du livre de la campagne de financement participatif.

  • Peut-on rire du tout ? 35 ans de dessins au Canard enchaîné Nouv.

    Le 7 janvier 2015, deux terroristes entrent dans la rédaction de Charlie Hebdo... Ce qui était alors considéré comme acquis par l'immense majorité, ne l'est plus tant que ça. Soudainement, la liberté d'expression s'avère avoir un prix... Jusque-là Cabu et Wozniak, se contentaient de comparer, et de rire des régulières lettres grossières de lecteurs mécontents concernant leurs croquis irrévérencieux. Un autre temps. Mais quatre ans auparavant, Cabu s'était déjà posé la question en publiant Peut-on (encore) rire de tout, joyeux brûlot caricatural d'une centaine de pages où l'artiste défendait l'impunité intellectuelle. Deux semaines après la tragédie, Wozniak lui répond, en dessin évidemment. Et demande « Peut-on rire du tout ? »...

    Wozniak regroupe ici 35 ans d'analyses faussement naïves sur notre société et ses dérives. 35 ans de dessins et de caricatures parus dans Le Canard Enchaîné et dans Les Dossiers du Canard Enchaîné. Mais aussi 35 ans d'inédits et d'impubliables. Force est de constater que l'actualité se répète inlassablement, finalement seuls changent les noms des malchanceux qui en font la Une. Les méfaits d'hier sont toujours ceux d'aujourd'hui. Les dessins survivent à leurs événements. Des années Mitterrand à nos jours, une vision acidulée, caricaturale et encore brûlante rassemblée en une dizaine de thématiques : Immigration, Vie sociale, Religions, Guerres, Argent, Climat-Écologie, Femmes, Police-Justice, Santé-Covid...

  • " Il serait évidemment prétentieux d'affirmer que la publication de Finement Con est un acte politique, mais il ne me déplaît pas de montrer que, oui, il est essentiel (un mot devenu dangereux) de continuer à pouvoir rire de tout. Je tiens tout de même à rassurer ceux qui vont se plonger dans cet aide-mémoire et qui s'inquiéteraient pour ma santé mentale : Je ne pense pas tout ce que je ris. " Le nouveau livre de Laurent Ruquier est un savoureux recueil de ses meilleures trouvailles, à la fois drolatiques et irrévérencieuses.

    Face à la crise sanitaire, l'humoriste, comme Beaumarchais, a choisi d'en rire plutôt que d'en pleurer.

  • L'almanach des grosses têtes Nouv.

    Passez l'année avec les Grosses Têtes et offrez-vous chaque jour une bonne dose de rire et de culture ! Des histoires drôles, des questions du jour, des proverbes, des statistiques, les pépites de l'émission, la rubrique des auditeurs face aux Grosses Têtes et l'incontournable invité mystère... De l'humour, encore de l'humour, effet anti-morosité garanti !

    Retrouvez Laurent Ruquier et sa joyeuse bande de Grosses Têtes - Florian Gazan, Jeanfi Janssens, Caroline Diament, Christine Bravo, Arielle Dombasle, Jérémy Ferrari, Chantal Ladesou, Laurent Baffie, Stéphane Plaza, Bernard Mabille, Isabelle Mergault, Paul El Kharrat - pour le meilleur et pour le rire !

  • Garder le cap

    Sempé

    En feuilletant les pages de cet album, nous sommes comme chaque fois incroyablement touchés par la délicatesse du trait, la subtilité et la mélancolie de l'esprit de Sempé. Se dégage aussi des dessins une forme d'élégance morale, discrète et toujours amusée.
    La plume de Sempé traduit sa vision tendrement ironique de nos travers et des travers du monde. Dans ce livre, on retrouve le meilleur de l'humour fin, subtil et allusif, allié à un formidable sens du dérisoire, qui caractérise toute l'oeuvre de Sempé.
    Observateur incomparable de nos vies quotidiennes, Sempé réunit ici ses meilleurs dessins inédits.

  • Gurb a disparu dans Barcelone, dissimulé sous les traits de Madonna. Précision : Gurb est un extraterrestre. Parti à sa recherche sous une apparence moins voyante, son coéquipier tient scrupuleusement le journal de ses observations. Une satire délirante et désopilante de notre monde moderne.

    Ajouter au panier
    En stock
  • éloge du vieux con moderne Nouv.

    Article 1. Le Vieux Con Moderne n'a pas d'âge et le sexe qu'il veut. Il n'a pas de couleur de peau définie, d'orientation politique, sexuelle ou religieuse particulière. Et il t'emmerde.
    Article 2. Le VCM est un libre penseur qui veut disposer de sa vie, de sa mort, et de tout le reste, en toute impunité.
    Article 3. Le VCM trouve que le progrès n'est pas toujours un progrès.
    Article 4. Le VCM considère que son bonheur et son plaisir ne sont pas des oeuvres d'art, et n'apprécie pas qu'on les encadre.
    Article 5. Le VCM ne pense pas que la photo du sushi qu'il a dans son assiette mérite d'être envoyée à tous ses contacts. [...] ET VOUS, FEMME OU HOMME, ÊTES-VOUS UN VIEUX CON MODERNE ?

    Un matin, Christophe Alévêque, qui s'est tant battu pour les idées de progrès, s'est réveillé cerné par la meute des nouveaux progressistes, détenteurs de la vérité universelle, avec le sentiment de s'être fait voler toutes les belles idées par des intégristes de la pensée.
    Plutôt que de devenir un humoriste sympathique et consensuel, il a décidé d'accepter l'étiquette que la dictature maternante du Bien lui colle et, avec dignité et panache, de relever le défi d'être un VCM.

    AVEC LA CHARTE DU CLUB DES VIEUX CONS ET LE BULLETIN D'ADHÉSION

  • Ma vie est mieux que la vôtre Nouv.

    Le faux-guide de coaching en version collector « «Sois toi-même», «reste vrai·e», et surtout «crois en tes rêves»... On a tous et toutes lu un jour ce genre de conseil qui, quand ça ne va pas très bien, donne envie de courir tout droit dans une baie vitrée. Car, oui, la vie est un poil plus compliquée qu'un poncif sur le bonheur. J'ai donc décidé d'aborder dans ce livre les vraies questions du quotidien : comment savoir si la personne qui vous court après avec un couteau est un serial killer ? Faut-il se faire pousser une moustache pour demander une augmentation à son boss ? Autant de réponses que vous trouverez dans cet ouvrage et qui vous aideront, je l'espère, à affronter ce monde hostile. » Dans cet ouvrage qui retrace son parcours et intègre des anecdotes personnelles, des tutos et des conseils pratiques, Alison Wheeler détourne les codes des témoignages lifestyle des célébrités pour en souligner l'absurdité !

  • Avec l'autodérision et la lucidité qui la caractérisent, Nora continue d'explorer l'époque et d'en subir les absurdités.
    Des cigarettes en chocolat à la clope électronique, du Nokia 3310 à l'Iphone, de Snake à Instagram, elle nous livre le récit de son passage à l'âge adulte sans passer par la case Tinder.
    Partagée entre l'envie d'avoir des likes et la nostalgie du temps d'avant les réseaux sociaux, elle se demande comment évoluer sereinement dans un monde où tout ce qui nous entoure n'existait pas au moment de se construire.
    Parfois mélancolique, souvent acide et toujours drôle, Nora dresse un portrait-robot sans fard de nos névroses à tous.

  • L'entubée Nouv.

    L'entubée

    Christelle Chollet

    • Kero
    • 13 Octobre 2021

    Vous n'écouterez plus vos chansons préférées de la même façon.

    Mon mec à moi il me parle d'aventures [...] Il parle d'amour comme il parle des voitures ».
    Il parle d'amour comme il parle des voitures ?? Mais qu'est-ce que c'est que ce blaireau ? Comment peut-on parler d'amour comme on parle de voiture ? « Chérie, je suis fan de tes airbags ! Et ta carrosserie, qu'est-ce qu'elle est bien entretenue, j'dis pas ça pour te faire plaisir mais t'es la reine de la vidange. » Faut pas dire ça, sauf si tu sors avec Patricia Kaas.

  • « Je file à mon déjeuner au Ritz. Je vous laisse gérer la crise, je reviens vers 16 h. » « On a un mégadrame avec un VIP qui refuse de monter dans la voiture parce que c'est une diesel. » « J'avais tellement faim j'ai oublié d'instagrammer mon repas. » « Elle est de quelle origine ?

    Conne. »

    Ajouter au panier
    En stock
  • Entre confinement, déconfinement et reconfinement, l'année aura été longue ! Non pas que les conférences de presse de Jean Castex ou les déclarations d'Olivier Véran n'aient pas donné lieu, tout au long de la saison, à des moments de pure poésie ponctués de trouvailles sans cesse épatantes, comme le « confinement dehors » ou les fêtes de famille « avec papy et mamie à la cuisine », mais un peu de distanciation nous fera des vacances.
    Le meilleur des gestes barrières est encore de rire de cette année absurde et rocambolesque : les élections américaines, les conseils toujours surprenants du Pr Raoult, les trouvailles innovantes des maires écolos - qui auront beaucoup fait pour amuser la population - ou les grands moments de la cérémonie des Césars, les lenteurs de la vaccination, la valse des variants et les communiqués toujours inventifs du ministère de la Santé. Sans oublier les recettes « Comme j'aime » de Benjamin Castaldi, les coups de gueule de Gérard Depardieu, d'Alain Finkielkraut ou de Fabrice Lucchini, et les soubresauts d'une vie politique sous perfusion.

    Le meilleur des chroniques de Laurent Gerra, chaque jour sur RTL dans la matinale d'Yves Calvi.

    Inclus : Le cahier de jeux de Manu !

  • C'est bien beau d'aller chercher des traces de vie sur Mars, mais si on tombe sur un Martien, qu'est-ce qu'on lui dit ? À cette question, l'humoriste Jack Handey apporte une réponse des plus caustiques, ainsi qu'à bien d'autres questions absurdes : Comment préparer votre squelette pour qu'il soit le plus effrayant possible après votre mort ? Aimez-vous écraser les auto-stoppeurs, et pourquoi ? Comment se comporter en bon voisin quand on habite à côté du couple Dracula ? Saviez-vous qu'Alfred Einstein et Al Capone étaient les meilleurs amis du monde ? Connaissez-vous Toonces, le chat qui savait conduire ?
    Ce recueil de 42 textes comiques, loufoques et décapants détendra les neurones, ainsi que les zygomatiques, de tous les amateurs éclairés d'humour noir et nonsensique de haut vol.

  • Vous n'y couperez pas Nouv.

    8 h 40. Dans quelques heures s'ouvre le procès du siècle. Sur le banc des accusés, Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Bernard Arnault, le coronavirus... et tous ceux qui détiennent les richesses du globe. Pour Maître La Bajon, leur avocate, le verdict est connu d'avance : ils seront acquittés, comme toujours. Un journaliste la suit au long de cette journée particulière : « Une interview avec une femme comme moi, c'est comme une mallette de billets pour un politique, ça ne se refuse pas. » Mais jusqu'où Maître La Bajon ira-t-elle pour défendre l'indéfendable ?

  • Issue d'une rencontre malencontreuse entre art culinaire et zoologie, une maladie étrange décime un village de Chine. Puis à l'aube du printemps, la terreur s'installe sur le territoire français. Le président de la République scande sur les écrans : "Nous sommes en guerre. " Dans la peur, les commerces ferment et les Français s'enferment. D'abord publié sous la forme d'un "Journal d'une pandémie" sur le site Internet de Charlie Hebdo, ce premier album d'auteur retrace la déambulation de Félix à Paris entre les postillons à tête chercheuse et les mesures gouvernementales contradictoires.
    Félix alterne critique cinglante et tendresse envers ses compatriotes, avec des zestes acidulés d'autobiographie. Malgré un contexte sanitaire peu propice au rire, il vise juste pour détourner notre attention, taper là où ça fait mal et créer un univers drolatique grinçant et stratosphérique. D'une précision quasi documentaire, la richesse de la narration est sublimée par l'aspect protéiforme du trait.
    Postillons pourrait être un chef d'oeuvre de science-fiction sauf que tout est vrai dans ce récit apocalyptique couronné d'une préface de Yannick Haenel - illustrée par Willem - et d'une planche de Vuillemin en guise d'épilogue.

  • L'annonce de ma mort est très éxagérée Nouv.

    En 1897, une agence de presse avertit la terre entière : Mark Twain vient de mourir. Mais quand les journalistes accourent, l'écrivain en personne effectue une délicieuse mise au point : « L'annonce de ma mort est très exagérée. » La philosophie l'enseigne depuis l'Antiquité : il faut apprendre à mourir. Encore faut-il l'annoncer dans les règles de l'art ! Ni trop tôt, ni trop tard. Avec les mots adéquats. C'est le rôle des avis de décès. S'ils apportent la touche finale d'une existence, ils ressemblent souvent à des débuts de roman, dessinant en quelques lignes une vie, une histoire d'amour, un règlement de comptes, une vengeance...

    Denis Cosnard rassemble ici les plus originaux, les plus savoureux ou poignants de ces textes, en imagine de nouveaux, et raconte avec humour et érudition l'histoire de ce genre si à part.

  • L'air du temps façon François Morel, c'est une centaine de chroniques mordantes, salutaires, souvent assassines, toujours réjouissantes.
    Un ministère du Rire en France ?
    Des conseils pour lutter contre la gueule de bois ?
    Et pourquoi pas un hymne au camembert ?
    Chaque vendredi matin sur France Inter, François Morel récidive. Quelques minutes pour croquer l'époque dans ce qu'elle a de pire, et parfois de meilleur. Quelques minutes pour rire de tout, sans limites, et se consoler de la bêtise.

    Chroniques inédites de François Morel ;
    Illustrations de François Boucq ;

    Ajouter au panier
    En stock
  • La vélosophie se pratique sur une selle et dans la joie. Elle démontre que le vélo est avant tout un moyen de déplacement intérieur. A vélo, on ne se perd pas, on se trouve.

  • La série Kaamelott, qui compte six saisons, raconte les (més)aventures d'Arthur et des chevaliers de la table ronde à la recherche du Graal. Elle doit son succès à la qualité de son écriture, et notamment de ses dialogues. Retrouvez chez J'ai lu l'intégralité des dialogues de cette série culte, remise à l'honneur par la diffusion au cinéma, en juillet 2021, du long métrage Kaamelott : Premier Volet.

empty