• Cet ouvrage regroupe des petits exercices ludiques sur tous les pièges et les difficultés de la langue française : a/à, ou/où, et/est, conjugaisons, accords du participe passé, etc. Il propose également des dictées aux niveaux variés pour pouvoir s'amuser en famille, seul ou entre amis à s'exercer en vue de passer les épreuves de la Dictée géante.

  • Automne 2017, Un adolescent filme le lynchage d'un jeune, torturé, dénudé et jeté dans un canal. Les auteurs ont été arrêtés quelques jours plus tard. Le corps a été retrouvé à deux-cents kilomètre du lieu du tournage. Sofiane, dix-sept ans n'a pas porté de coups mais a tout filmé, a laissé ses complices tuer pour cinq-cents euros... Il a été arrêté et incarcéré.

    Rachid Santaki part de ce fait divers pour plonger au coeur de la violence qui anime la jeunesse dans les quartiers et essaie de répondre à cette question : comment en est-on arrivé là ? A travers des ateliers d'écriture dans des centres de détention pour mineurs, le procès des acteurs du lynchage et ses échanges avec les familles, il se heurte à cette violence, à la misère sociale et à l'implacable loi de la cité.

  • Ilyès, le voleur le plus doué de sa génération, vient de purger une peine de dix-huit mois à Villepinte. Avant de reprendre les affaires, il doit s'occuper du mec qui l'a balancé, un ancien pote empêtré dans des histoires de drogue et protégé par Stéphane, un flic ripou, narcissique et manipulateur, qui ne recule devant aucun trafic pour faire un billet. Les anges s'habillent en caillera s'inspire de l'histoire vraie du " Marseillais ", gangster devenu à 25 ans une légende en région parisienne.

  • « Les blocs de la banlieue Nord imbriqués dans l'asphalte se réveillent dans le blizzard. Saint-Denis a les mains sales, ses embrouilles, ses magouilles et ses trafics tournent mal. »  Alors que s'annonce la prochaine Coupe du Monde de football, Saint-Denis s'apprête à vivre une furieuse bataille pour le contrôle du biz de la drogue, opposant voyous à l'ancienne et jeunes rageux. Hachim, lui, est un ado brillant, sensible, curieux, passionné de culture Hip-Hop et qui rêve de devenir journaliste. Pourtant, coincé entre le quartier, sa famille et Houssine, le boss de Saint-Denis qu'il admire, Hachim semble choisir une autre voie... Et tandis que Zidane et les Bleus font rêver les Français, caïds, trafic, prison, ripoux, trahisons, et meurtres vont désormais rythmer son quotidien... Mais jusqu'où ?

  • Octobre 2005. Deux adolescents trouvent la mort accidentellement alors qu'ils sont poursuivis par la police. Aussitôt les cités s'enflamment et la colère de toute une génération explose. Mehdi Bassi vit à Saint-Denis, ville exsangue sous la coupe du clan Bensama, caïds locaux de la drogue. Alors que la cité s'embrase, Mehdi va croiser la route de Najet, une jeune femme flic qui semble perpétuellement en colère et n'en finit pas de se battre avec ses origines. Tandis que l'un essaie d'échapper au puissant clan Bensama, l'autre voudrait le faire tomber une fois pour toutes. Un polar plein de rage et d'énergie, qui aborde sans angélisme les thèmes de la montée des communautarismes, de la solidarité, de la débrouille, et qui évoque une possible rédemption.

  • Rayane se trouve en bas d'un immeuble en région parisienne et rêve de tutoyer le bonheur : " Jusqu'ici tout va mal... Jusqu'ici tout va mal... ", répète-t-il... En banlieue, l'important ce n'est pas l'atterrissage mais le décollage... La Petite cité dans la prairie nous raconte une tranche de vie et la saga familiale de Rayane. Ses histoires avec ses meufs, ses univers : la boxe, la culture hip-hop et ses potes. Comment sa famille s'est-elle retrouvée en Seine-Saint-Denis ? Comment Rayane, B.E.P en poche, va-t-il créer le magazine 5styles ? C'est aussi l'histoire d'un des enfants de la télé, et de toute une génération. Pas n'importe laquelle, celle des années 80. Une culture construite autour de l'émission Achipé Achopé, des séries Starsky et Hutch, Arnold et Willy, Punky Brewster, des dessins animés Albator, Goldorak. Et de musique funk, new jack, et rap. Un récit urbain, brutal, émouvant et drôle...

  • Fiction dans le 93. Sous la plume de Rachid Santaki, les frontières entre commerce de la drogue et monde de la com' sont étonnamment poreuses. Après avoir trempé dans le trafic des stups, Rayane - double de l'auteur ? - abandonne le business illégal pour créer un magazine et une boîte de marketing. L'ancrage de Rayane à Saint-Denis devait être son meilleur atout. Pas facile pourtant de tout recommencer quand on a été dealer.Rachid Santaki est un entrepreneur basé en Seine-Saint-Denis. Il est aussi romancier et scénariste. Il est l'auteur de Des chiffres et des litres (Moisson Rouge, 2012) et Flic ou Caillera (Le Masque, 2013).

  • Nasser, d'origine algérienne, a toujours vécu en Seine-Saint-Denis. Interpellé à 16 ans pour possession de drogue, il est devenu policier. Mais il est rejeté par ses amis et par sa mère, qui lui reprochent son métier, et ses collègues se méfient de son passé. Entraîné par l'un d'eux dans une histoire de drogue, il est confronté à un Vénézuélien violent et aux provocations de son beau-frère Aziz.

  • La France de demain ? Elle est déjà là.

    Elle est là, dans ce qu'on appelle encore parfois la périphérie, et qui est pourtant au centre de la société. Elle est là, dans cette jeunesse, "ces enfants d'immigrés qui ont reçu comme seul héritage la confiance en soi de ceux qui n'ont rien à perdre." Sur la réussite, sur l'éducation, sur la responsabilité, sur l'islam, sur le travail, sur la politique, Santaki et Chikhi partagent ici leurs convictions complices, dans un témoignage paisible et radical, souriant et ironique.

    Destiné aux millions de Français qui vivent en banlieue et à tous les Républicains, La France de demain voudrait nous aider à mieux poser les bonnes questions.

empty