Nouvelles Editions Krakoen

  • Dans le dédale de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, Vera une jeune Roumaine se cache pour échapper au mac qui veut lui faire découvrir les trottoirs de Paris. Au même moment, Mateo Montesinos, jeune flic marseillais muté à la capitale, et son collègue corse Bati s'intéressent à un copieux détournement de fonds : les comptes du comité d'entreprise d'une compagnie aérienne ont été vidés par des individus peu scrupuleux. Les investigations de Mateo et Bati dérangent. Plus l'enquête avance, plus elle recule. Et ce n'est pas un effet d'optique.
    Même si l'intrigue d'Entourlooping est une pure fiction, ce roman est inspiré de faits réels survenus dans les années quatre-vingt-dix au sein du Comité central d'entreprise d'Air France : l'achat à des tarifs exorbitants de semaines de vacances en time-share. Ces bizarreries cachaient des détournements de fonds qui, une fois découverts, n'ont jamais été jugés, malgré plusieurs enquêtes de police.

  • Le Polar est aujourd'hui le genre le plus vendu et le plus lu en France ! Il n'en fut pas toujours ainsi car dès sa naissance, ce genre issu du roman populaire, a rassemblé contre lui de nombreuses voix. Lecteur éclectique et boulimique dès l'âge de dix ans, devenu critique littéraire au début des années 1980, j'ai pu, à mon tour, défendre ce genre littéraire selon l'aphorisme bien connu : « Il n'y a pas de mauvais genres, il n'y a que de mauvais écrivains ».
    En trente ans, en dehors d'une quinzaine d'ouvrages allant d'une Souris noire d'une douzaine de pages à un dictionnaire mondial du genre qui en compte 2 200, j'ai publié des kilomètres d'articles sur ce genre que nous sommes nombreux à aimer. Compte tenu de tous ces nouveaux lecteurs qui découvrent chaque jour cette littérature, j'ai pensé qu'une sélection de mes articles pourrait les intéresser. J'ai prévu trois volumes.
    Voici le premier.

  • Dans la forêt à côté de la cité où vivent Maëlys et ses copains, des Roms ont construit des cabanes. Qui sont-ils ? Pourquoi vivent-ils dans les bois ? Sont-ils coupables de tous les méfaits dont les habitants du quartier les accusent ? A partir de faits réels, Antoine Blocier raconte l'amitié d'un groupe de petits banlieusards pour des enfants roms. Entre la haine, l'exclusion, la compassion et la solidarité, il oblige ses jeunes lecteurs à dépasser leurs préjugés pour s'interroger sur leurs propres sentiments. Plébiscitée par de nombreux collégiens, la première aventure de Maelys a été sélectionnée pour plusieurs prix jeunesse et a connu une suite, Maëlys et le joueur d'échecs, consacrée aux sans-papiers et à l'immigration clandestine.

  • Ambiance mortifère à l'hôpital Saint-Cyrille. Quand on y meurt, en général c'est dans un lit. Aussi la découverte d'un cadre hospitalier gisant sous son bureau le crâne fracassé inaugure-t-elle une manière inédite de passer de vie à trépas dans l'établissement. Pour quelles raisons Soline Porpiglia a-t-elle été assassinée ? N'avait-elle pas la fâcheuse habitude de fourrer son joli nez dans des endroits empestant davantage la magouille que l'éther ? Ou serait-ce le crime d'un prétendant éconduit, trop longtemps martyrisé par cette belle allumeuse ? A force d'explorer des hypothèses hasardeuses, d'emprunter des pistes sans issue, Marc Perrin, flic de la Crim, s'arrache les cheveux et commence à flairer un coup fourré. Il ne va pas être déçu. Et si la réponse à ses interrogations n'était pas celle qu'il attendait ?

  • Miss Lily-Ann, marque branchée de vêtements pour femme, est le fleuron d'une vieille entreprise textile du nord de la France. Menée de main de maitre par Liliane Barré, la société intéresse des investisseurs japonais, mais les actionnaires ne veulent pas en entendre parler. Plutôt mourir que de céder à l'envahisseur asiatique ! Justement la police trouve qu'on meurt beaucoup dans les environs. A qui profitent les crimes ? Aux investisseurs japonais soupçonnés de tous les maux ou à la directrice de l'entreprise ? Dynamique, charismatique et ambitieuse, Liliane Barré est le suspect idéal. A moins qu'elle ne devienne une cible à son tour.

  • En 2012, un Bangladais de 11 ans, sans-papiers, est devenu champion de France d'échecs. Antoine Blocier, auteur de polars engagé, s'est inspiré de son histoire pour écrire Maëlys et le joueur d'échecs. Ce livre original est né de la collaboration entre l'auteur et les élèves d'un collège de Bretagne, huit groupes de collégiens qui ont mis leur imagination en commun pour raconter le périple d'Iqbal, jeune garçon qui a fui son pays pour venir clandestinement en France en compagnie de son père. Comme dans la première aventure de Maëlys et de ses camarades (Ceux des caravanes), Antoine Blocier pousse ses jeunes lecteurs à s'interroger et à s'intéresser aux sujets de société. Après les Roms, les sans-papiers et immigrés clandestins sont au centre de la nouvelle aventure de Maëlys.

  • Des victimes sans défense, sans adresse, sans famille, sans attache... Autant dire des cibles rêvées pour un serial killer cruel et cynique... Un tueur énigmatique trucide les SDF qui campent sur le quai du canal Saint-Martin, reproduisant des rites barbares relatés par le professeur Samuel Goldberg dans son traité d'anthropologie. Étrange professeur que son destin a mené vers l'anonymat et la clochardisation. Talula, naufragée volontaire du quai de Valmy, se lance sur la piste du meurtrier avec l'aide du Minotaure, un ancien flic de choc reconverti dans le privé. Sur fond de recherches anthropologiques, s'entrechoquent passé et présent, ascendants et fratrie dans un tourbillon de violence et de haine.
    Au fil de cette fiction très noire, Antoine Blocier expose le quotidien des exclus, leurs difficultés à survivre dans une société du chacun pour soi.

  • Les rousses, c'est mon péché mignon.
    Il y a des choses qui ne s'expliquent pas.
    Si j'en compte déjà une belle brochette dans mon palmarès, Ava, la dernière en date, occupe sans conteste le haut du classement.
    En ce qui concerne le meurtre de son père, autant le dire tout de suite, je n'ai rien à voir là-dedans. Pas plus que dans le vol de cette toile apparemment sans valeur.
    Ces choses-là arrivent.
    C'est dommage.
    Bien sûr, je n'aurais pas dû subtiliser ce message qui proposait de chercher l'erreur. Il ne m'était pas destiné. Pas plus que je n'aurais dû me foutre de la gueule des flics qui s'empêtraient dans cette enquête.
    C'est vrai.
    Que voulez-vous, j'ai toujours aimé mettre mon nez dans les affaires des autres.
    Il y a des choses qui ne s'expliquent pas.

  • Quand une journaliste se présente à son domicile, le commandant Carrière n'est pas surpris. Femmes violées, corps décapités, l'affaire à laquelle il a été mêlé six mois plus tôt a eu un énorme retentissement dans l'opinion publique. Trop de souvenirs douloureux le rattachent à cette enquête, trop de drames ont fait de lui un homme brisé. Simon Carrière va relater les moindres détails et livrer sa vérité. Une série de crimes sanglants, sans lien entre eux, une enquête qui piétine... Est-ce bien la même personne qui a commis tous ces meurtres ? Quel est son mobile ?
    Avec ce polar aux aspects de thriller, Marie Vindy nous entraîne dans le tréfonds d'une histoire criminelle donnant la chair de poule. Suspense et frissons garantis.

  • Stories of the Dogs (Histoires pour Dominique) est un recueil de nouvelles noires consacré au groupe rouennais Les Dogs et à son leader charismatique Dominique Laboubée, décédé en 2002 à l'âge de 45 ans. La mort de Dominique a mis fin à une aventure d'une trentaine d'années. Les Dogs étaient nés en 1973 à Rouen, ils ont participé à la vague punk de la fin des années 70 et au mouvement new wave de la décennie suivante. Ils ont laissé derrière eux une douzaine d'albums.
    Réunis par Frédéric Prilleux, amateur de rock, de BD et de polar, ils sont 22 auteurs à avoir relevé le défi : écrire une nouvelle noire s'inspirant d'un des titres des Dogs. Parmi eux, on trouve des auteurs de polars : Jean-Bernard Pouy, Jean-Hugues Oppel, Patrick Raynal, Romain Slocombe, Marc Villard, Thierry Crifo, Max Obione- et des journalistes et nouvellistes issus de la presse rock : Jean-Luc Manet, Alain Feydri, Pierre Mikaïloff, Eric Tandy.

    Stories of the Dogs est paru une première fois en 2006, il a été réédité en 2007 et 2009 et n'était plus disponible. Cette nouvelle édition actualisée arrive en librairies en même temps que Stories for Little Bob, le deuxième recueil de nouvelles rock publié par les Nouvelles Editions Krakoen et consacré à un autre monument du rock normand, Little Bob Story.

  • Grand chef étoilé lillois, Eric Lallot traverse une passe difficile. Son restaurant perd de l'argent, ses créanciers ne lui font pas de cadeaux et sa femme vient de lui donner un fils avec douze doigts de pied. Quand un notaire lui propose un marché qui effacera toutes ses dettes, Eric Lallot n'est pas en situation de refuser. Il accepte de cuisiner pendant dix jours dans le château d'un milliardaire américain installé dans la Somme. Il ignore que ce château est celui de son village natal et que son retour au pays n'est pas dû au hasard.
    Natif de Flixecourt dans la vallée de la Somme, Jean-Marc Demetz s'est inspiré de sa ville natale pour situer l'intrigue de son dernier roman. Jusque dans les années 70, Flixecourt a été dominée par l'industrie textile avec les usines Saint Frères, spécialisées dans la toile de jute. Le Doigt du sang évoque cette époque.

  • Créé au Havre en 1974 autour du chanteur Roberto Piazza, plus connu sous le nom de Little Bob, le groupe Little Bob Story a tracé un sillon indélébile dans le monde du rock français. En plus de trente ans de tournées, de concerts et d'albums, Roberto et sa bande ont convaincu un large public de fans de plusieurs générations. Depuis 2010, l'histoire continue avec Little Bob Blues Bastards qui perpétue l'esprit blues-rock sur les scènes françaises.
    Réunis par Jean-Noël Levavasseur, journaliste à Ouest-France et spécialiste du rock, ils sont 24 auteurs à avoir relevé le défi : écrire une nouvelle noire s'inspirant d'un des albums de Little Bob. Parmi eux, on trouve des auteurs de polars : Jean-Bernard Pouy, Serguei Dounovetz, Thierry Crifo, Max Obione, Sylvie Rouch, Jeanne Desaubry- et des journalistes et nouvellistes issus de la presse rock : Jean-Luc Manet, Alain Feydri, Pierre Mikaïloff, Laurent Jezequel...
    Stories of Little Bob est le deuxième recueil de nouvelles rock publié par Krakoen.

  • En repêchant dans la Loire une voiture volée utilisée dans un braquage qui a mal tourné, le lieutenant Zollinger, police judiciaire d'Orléans, ignore que les séismes politiques et les scandales financiers peuvent engendrer de violentes répliques jusqu'au fond de la Sologne et de ses immenses forêts. Le flic passionné de chasse entame alors une enquête agitée, traquant la vérité, au risque de devenir lui-même gibier.
    L'enquête du lieutenant Zollinger a lieu en 2004, au moment où la France est sous la menace d'AZF, un groupe terroriste inconnu qui dépose des bombes sur les voies du TGV. En 2006, AZF disparaitra comme il était apparu, sans qu'on sache qui se cachait derrière cette organisation mystérieuse. Fin d'Amérique est le nom d'un hameau de Sologne où se déroule une partie de l'intrigue.

  • Une vieille dame héritière d'un empire économique dont le fleuron est une prestigieuse maison de champagne, un conflit familial, des vautours qui guettent, certains depuis le sommet de l'Etat, voilà les ingrédients de l'affaire Berthe Woettencourt. Quand débarque une jeune journaliste un peu naïve, envoyée pour écrire une biographie de la vieille dame, rien ne va se passer comme prévu. De la glace dans le champagne, c'est un crime !
    Veuve Coquelicot s'inscrit dans un contexte de règlements de compte familial au sein de l'une des grosses fortunes françaises. Le crépuscule d'une héritière à la tête d'un empire convoité par ses descendants mais aussi par des ministres peu scrupuleux. Cela, bien entendu, ne saurait présenter la moindre similitude avec une actualité politico-financière récente...

  • Paulin rêvait de fuir le monde des adultes et toute la boue qui lui empoisonnait le sang. Il rêvait de partir loin de son petit village du Limousin, et de ne plus jamais revenir. Mais quand le rêve a rejoint la réalité, c'est devenu un cauchemar. Le dérapage incontrôlé de Paulin et ses copains les a entrainés jusqu'à Nimes dans un sillage de sang. Il y a des ornières qu'on ne peut quitter sans foirer toute sa vie.

empty