Filatures

  • Sur les rails

    Julien Hervieux

    Samuel "Sam" Ramiro est un directeur marketing déchu suite à un scandale créé de toutes pièces par son ancien employeur pour laisser son poste à son fils. Pour maintenir son train de vie et prendre sa revanche sur une société qui l'a publiquement humilié, Sam décide de devenir conseiller pour... l'économie souterraine.
    De la prise de contact avec un petit dealer jusqu'à la transformation de son réseau en véritable entreprise criminelle à succès, le livre est inspiré de faits réels...

  • L'année du chien

    Henry Chang

    Jack Yu est un des rares officiers de police d'origine asiatique au sein du NYPD. Il a été récemment promu et a rejoint le commissariat de la 9ème circonscription, au nord-est de Chinatown, qui couvre East Village, Loisaida, NoHo, Alphabet City et Tompkins Square. A priori, la 9ème n'est pas plus calme ni moins violente que Chinatown, mais au moins, Jack n'y est pas tiraillé entre appartenance ethnique et respect de la loi.
    Pourtant, c'est bien Chinatown qui pulse dans ses veines et qui va l'aspirer de nouveau. Il ne peut rester indifférent à l'appel à l'aide des familles de victimes d'homicides d'origine chinoise qui se sentent si peu prises au sérieux par la police new-yorkaise. Suicides, passages à tabac, morts violentes, ou encore victimes de la cupidité des trafiquants d'êtres humains et des triades hong-kongaises qui règnent sur Chinatown : l'éventail est large et la tension forte pour Jack Yu...

  • Correspondant local

    Laurent Queyssi

    Alexandre est correspondant local, c'est -à-dire qu'il est pigiste pour le journal local. Il suit les faits divers, assiste aux inaugurations organisées par la municipalité de la petite ville où il vit, Castelnau (ville fictive qui ressemble à Marmande). Un après-midi, alors qu'il s'endort devant une étape du Tour de France, son téléphone sonne. Sa vieille voisine Huguette, est tombée. Il accourt pour l'aider mais son état est grave. Juste avant que les pompiers l'emmènent, il remarque qu'Huguette tient dans la main une cassette vidéo. Sans y penser, il la met dans sa poche. La vieille dame décède. Quelques jours plus tard, Alexandre se souvient de cette cassette. Et tombe sur une scène porno amateur. Seulement, une personne sur la bande lui semble familière... quelqu'un qu'il aurait croisé à Castelnau ?

  • Le silence des pères

    Martin Gouesse

    Lors d'une mission au Moyen-Orient Maxime, grand reporter pour la télévision, a vu la voiture où se trouvait son équipe - caméraman et fixeur, exploser devant ses yeux. Anéanti, traumatisé par ses images, il sombre dans la dépression. Dans la clinique où il est alité, Maxime observe, fasciné, les tatouages de coupoles d'églises orthodoxes qui couvrent le dos du patient allongé sur le lit voisin : un vieil homme à la peau burinée, qui marmonne des paroles incompréhensibles en ukrainien. Malgré le brouillard cotonneux où le plongent les médicaments, la curiosité de Maxime est piquée au vif. Un regain de vie afflue, il se lève et quitte l'hôpital pour faire ce qu'il sait faire : enquêter, écrire, raconter.

  • Larmes de fond

    Pierre Pouchairet

    Jean de Frécourt, homme d'affaires et ancien haut-fonctionnaire, est agressé par une bande d'hommes cagoulés dans son appartement des quais de l'Odet, à Quimper. Malmené, insulté et terrorisé, il est emmené de force dans le coffre d'une voiture pour une destination inconnue. On le jette dans un abri creusé dans la terre, sur une île des Glénan.
    Léanne dirige l'antenne finistérienne de la PJ de Rennes. Chargée par sa direction d'une mission confidentielle, elle surveille à la fois un jeune geek et un certain Frécourt, impliqué dans deux sombres affaires politiques et de corruption, mais plus récemment dans des trafics d'armes et de drogue. Alors qu'elle décortique les zonzons, elle comprend qu'il a été enlevé mais que la famille n'a pas fait appel à la police pour payer la rançon....

  • Automne 2017, Un adolescent filme le lynchage d'un jeune, torturé, dénudé et jeté dans un canal. Les auteurs ont été arrêtés quelques jours plus tard. Le corps a été retrouvé à deux-cents kilomètre du lieu du tournage. Sofiane, dix-sept ans n'a pas porté de coups mais a tout filmé, a laissé ses complices tuer pour cinq-cents euros... Il a été arrêté et incarcéré.
    Rachid Santaki part de ce fait divers pour plonger au coeur de la violence qui anime la jeunesse dans les quartiers et essaie de répondre à cette question : comment en est-on arrivé là ? A travers des ateliers d'écriture dans des centres de détention pour mineurs, le procès des acteurs du lynchage et ses échanges avec les familles, il se heurte à cette violence, à la misère sociale et à l'implacable loi de la cité.

  • La consule assassinee Nouv.

  • Shalom berlin Nouv.

empty