Librairie Generale Francaise

  • Édimbourg, 2018. Le corps d'un détective privé, porté disparu en 2006, est découvert dans une voiture cachée dans une forêt. Un comble pour sa famille et pour la police locale : cette région avait a priori déjà été fouillée par une équipe d'agents à l'époque. Rien d'étonnant pourtant au vu des rumeurs d'incompétence et de corruption qui courent depuis toujours sur la police écossaise. L'inspectrice Siobhan Clarke est chargée de reprendre l'enquête et se voit obligée d'examiner les nombreuses erreurs commises par ses prédécesseurs. Les officiers qui étaient alors en poste sont interrogés. Tous semblent avoir quelque chose à cacher. Tous, y compris John Rebus...

  • Il y a des affaires qu'on ne peut pas oublier. Quarante ans après, John Rebus est toujours hanté par la mort de la belle et volage Maria Turquand, étranglée dans sa chambre d'hôtel alors qu'une fête donnée par une rock star résonnait dans la chambre d'à côté. Le tueur n'a jamais été retrouvé.

    Pendant ce temps, la pègre d'Édimbourg s'agite : un jeune caïd influent, Darryl Christie, subit une violente agression qui le rend vulnérable, d'autant plus qu'une enquête sur une affaire de blanchiment d'argent menace sa position. Big Ger Cafferty était-il vraiment hors course ou attendait-il le bon moment pour reprendre le contrôle de l'envers de la ville ?

    Jeux de pouvoirs, corruption profonde et rivalités amères se mêlent dans cette nouvelle enquête brûlante où Rankin et Rebus sont au plus haut de leur forme.

  • John Rebus n'est plus flic, mais il n'est décidément pas fait pour la retraite. Quand son ancienne collègue Siobhan Clarke lui demande de l'aide, il n'hésite pas une seconde. Son plus vieil ennemi, Big Ger Cafferty, le chef de la pègre d'Édimbourg, a reçu une lettre de menaces et a échappé à une tentative de meurtre. Or une lettre identique a été découverte dans le portefeuille d'un juge célèbre retrouvé étranglé chez lui. Profitant de sa relation privilégiée avec Cafferty et de ses contacts parmi les patrons du crime organisé concurrents, Rebus va chercher le lien entre ces deux hommes. De son côté, Malcolm Fox, du service des Plaintes, a rejoint une opération secrète surveillant des mafieux de Glasgow, dont l'arrivée à Édimbourg annonce une guerre de territoires et va compliquer l'enquête. Mais comme à son habitude, Rebus, toujours aussi têtu, teigneux et divinement écossais, ira jusqu'au bout.  Une remarquable saga. Ce nouveau volet s'avère de haute volée. Le Figaro magazine.Traduit dans l'anglais (Écosse) par Freddy Michalski.

  • Pareil au romancier, Rebus cherche le sens et l'ordre dans un monde qui semble de plus en plus chaotique et gagné par la folie. Ian RankinLe détective John Rebus ne ressemble à aucun autre. Brillant, irascible, excessif et alcoolique, il arpente Édimbourg depuis plus de vingt ans, obsédé par ses affaires en cours et par cette ville qu'il aime.Sa vie entière est contenue dans ces nouvelles. De sa jeunesse dans « Mort et enterré », où il apprend les ficelles du métier de policier, jusqu'à « La Toute Dernière Goutte », juste après sa retraite, où pointe le désoeuvrement d'un homme qui n'a rien résolu, malgré son incomparable talent pour les enquêtes.Une introduction parfaite à la série culte, et une lecture incontournable pour les fans.L'inspecteur Rebus : têtu, teigneux, increvable. Le Point.Préface de l'auteur.Traduit de l'anglais (Écosse) par Freddy Michalski.

  • Ian rankin l'étrangleur d'édimbourg John Rebus parcourait la jungle de la ville, une jungle que les touristes ne voient jamais, trop occupés à mitrailler les temples dorés du passé. Edimbourg était une ville doeapparences ; le crime noey était pas moins présent, tout juste plus difficile à repérer. Edimbourg était schizophrène, la ville de Jekyll et Hyde, bien entendu, mais aussi celle de Deacon Brodie, des manteaux de fourrure sans petite culotte, comme on disait à Glasgow. Mais c?était aussi une petite ville. Un avantage pour Rebus.
    Il traqua sa proie dans les bars à voyous, dans les lotissements où le chômage et loehéroïne tenaient lieu de blason, parce quoeil savait que quelquoeun doeaguerri saurait survivre dans cet anonymat. Jetant un coup doeoeil à la ronde, il vit quoeil avait atterri au coeur du désespoir.

  • John Rebus est de retour officiellement à la Criminelle. Seul bémol : il a été rétrogradé sergent et doit travailler sous les ordres de son ancienne disciple Siobhan Clarke. Ils sont tous les deux en train d'enquêter sur une affaire a priori simple d'accident de voiture lorsqu'ils apprennent que le ministère public a décidé d'exhumer du passé de Rebus une histoire vieille de trente ans. À l'époque, l'équipe dont il faisait partie avait été accusée de falsification de preuves dans une affaire criminelle. Le service des plaintes, l'hypercorrect Malcolm Fox en tête, est saisi du dossier. Rebus est sur la corde raide. Il ne sait pas s'il peut faire confiance à Fox et, pourtant, il va avoir besoin de son aide. Quand on réveille un vieux chien aigri, il vaut mieux être bien préparé...
    Un grand Rebus sur fond de référendum sur l'indépendance de l'Écosse.

  • Depuis que l'inspecteur Rebus a pris sa retraite, il végète et travaille comme civil à la résolution d'affaires classées non élucidées, frustré de ne plus être en première ligne.
    Quand un vieux cold case sort du placard à la suite de la disparition d'une jeune femme, il ne résiste pas à la tentation, et parvient à récupérer sa place à la crim. Toujours aussi buté, dispersé et ingérable, il se met vite tout le monde à dos, notamment Malcolm Fox, du service des Plaintes, convaincu que Rebus est pourri jusqu'à l'os. Mais rien n'arrête l'inspecteur, déterminé à trouver la vérité sur une série de disparitions n'ayant apparemment aucun lien entre elles. Personne n'a envie de s'occuper de cette affaire. Raison de plus de s'y frotter, quitte à mettre sa vie et la carrière de ses collègues dans la ligne de mire.
        Rankin signe un de ses meilleurs livres. Philippe Blanchet, Le Figaro magazine.

    Du pur malt. Gonzague Arnaud, Le Nouvel Observateur.

  • ian rankin
    le fond de l'enfer

    Un junkie retrouvé mort dans un squat d'Edimbourg, juste un cadavre dont le corps a été placé sur le sol selon un étrange rituel. Une jeune fugueuse terrifiée qui pense que son ami a été assassiné.
    Mais tout le monde s'en moque. Ce sont les déchets de la société, des drogués et des petits délinquants. Mieux vaut s'intéresser aux nouvelles entreprises en plein essor et aux lotissements flambant neufs qui vont apporter la prospérité à une ville qui se vante déjà de sa « qualité de vie ».
    Il n'y a guère que l'inspecteur Rebus pour s'en préoccuper, sentir quelque chose de trop malsain, de trop dangereux pour être laissé dans l'ombre. Quelque chose qui n'est peut-être pas sans lien avec le monde merveilleux que promettent promoteurs et publicistes.

  • Un tueur en série sème la terreur à Londres. Parce que sa première victime a été retrouvée dans Wolf Street (rue du Loup), parce qu'il laisse une morsure sur le ventre des femmes qu'il assassine, la presse l'a baptisé le Loup-Garou.
    À court de piste, la police londonienne fait appel à l'inspecteur John Rebus en qui elle voit depuis l'affaire de L'Etrangleur d'Edimbourg un expert ès tueurs en série. L'Écossais plonge dans l'univers de la métropole, avec ses métros bondés et ses cités dangereuses.
    Fidèle à lui-même, Rebus ne se fait pas que des amis dans la police londonienne et manque d'être renvoyé à Édimbourg. Quand une jeune et séduisante psychologue propose de réaliser un profil du tueur, l'occasion est trop belle pour qu'il la refuse. Toujours adepte des méthodes peu orthodoxes, il cherche alors à provoquer l'assassin, néanmoins celui-ci semble garder une longueur d'avance sur la police. Rattrapé par sa folie, le Loup-Garou sombre peu à peu dans une spirale destructrice qui menace d'emporter Rebus et sa jolie, mais pas si innocente, psychologue...

  • Le Service des Affaires et Plaintes internes : des flics qui espionnent d'autres flics. Malcom Fox est un de ces enquêteurs que les « vrais » policiers détestent. Il vient de faire tomber un ripou et s'est mis tout le monde à dos. Sa nouvelle mission : prouver que Jamie Breck, de la brigade criminelle, échange des photos pédophiles sur le Net. À peine Fox se met-il au travail que le corps tuméfié de son beau-frère est découvert dans un chantier. Et le sergent chargé de l'enquête n'est autre que... Breck. Une première aventure pour Malcom Fox, qui ne décevra pas les fans de John Rebus, désormais à la retraite...

    "L'Écossais Ian Rankin crée un nouveau héros, flic à la police des polices. Pour aller au coeur (pourri) des choses." Guillaume Fraissard, Le Monde des livres.

    "Tous les ingrédients habituels des romans de Rankin sont au rendez-vous. On attend déjà avec impatience la suite des aventures de Malcom Fox." Yann Plougastel, M, le magazine du Monde.

  • Malcolm Fox et son équipe des Plaintes la police des polices en Écosse sont envoyés dans le comté de Fife pour élucider une banale affaire d'abus de pouvoir : Paul Carter profite de sa position de flic pour « séduire » les femmes. L'enquête va très vite se révéler plus compliquée qu'elle n'y paraît. Intimidations, dissimulations de preuves et faux témoignages sont au programme.
    Dans le même temps, Fox est rongé par la maladie de son père et la relation orageuse qu'il entretient avec sa soeur. Professionnellement, il est tiraillé entre son sens du devoir et la frustration de ne pas être considéré comme un vrai inspecteur par ses collègues. Il ne se doute pas que son investigation va le mener tout en haut de la hiérarchie politique anglaise et mettre sa vie en danger...  « Sean Connery est fou de Ian Rankin, nouveau roi du polar écossais, nous aussi.
    » Pascale Frey, Elle.

  • A huit jours du G8 de juillet 2005, Edimbourg est sur les dents : on a déployé des forces de police considérables pour contenir les milliers de manifestants qui sont attendus.
    A l'occasion d'un dîner officiel au château, un député tombe des remparts. Accident, suicide ou meurtre ? Quoi qu'il en soit, cela fait désordre, et la Special Branch exige que l'on étouffe l'affaire : le G8 doit être une réussite. Au même moment, trois violeurs récemment sortis de prison sont sauvagement assassinés. Rebus et sa collègue Siobhan poursuivent l'enquête qu'on leur a pourtant ordonné de mettre entre parenthèses, le temps du sommet.
    Pour la première fois, et sans rien perdre de son humour très scottish, Ian Rankin aborde ouvertement la question de la mondialisation.

  • À une semaine de son départ à la retraite, John Rebus enquête sur le meurtre d'un poète russe dissident. Il met au jour les liens qui unissent Cafferty, l'intouchable caïd d'Édimbourg, des oligarques moscovites qui se pavanent en ville, une députée nationaliste du Parlement écossais et une banque d'affaires. Contre l'avis de sa hiérarchie, l'irréductible inspecteur s'obstine... Va-t-il enfin l'emporter contre le monde des nantis et des corrompus et régler ses comptes avant de partir ?

  • Noël approche, les élections législatives aussi. Les ouvriers s'activent à Queensberry House : le siège du nouveau Parlement doit être prêt à temps. La découverte d'un corps momifié dans une cheminée, puis la mort d'un mystérieux clochard passent presque inaperçus au regard de l'assassinat d'un fils de famille engagé dans la course électorale.
    Trois morts, dont deux inconnus : l'inspecteur Rebus voit un lien entre eux et suit son instinct. Sa hiérarchie, lui reprochant de toujours chercher ce qui n'existe pas, désapprouve. En chemin, il croisera ses démons habituels : l'alcool, la solitude, les aléas de la justice, et son vieil ennemi, le caïd « Big Ger » Cafferty. Mais, au c½ur de ce roman, il y a surtout la beauté ténébreuse d'Édimbourg, son histoire mouvementée, et une nouvelle criminalité en filigrane : à la faveur de l'autonomie, qui va mettre la main sur l'argent et le pouvoir oe

  • Lorsque Gregor Jack, jeune et brillant député, se fait surprendre dans un bordel à l'occasion d'une rafle de police, la presse à scandales est prompte à se déchaîner. Si le sémillant politicien peut compter sur le soutien du Clan, un groupe d'amis qui ne se sont jamais perdus de vue depuis les bancs de l'école, en revanche, Liz Jack, son épouse et riche héritière, brille par son absence.
    Ce qui pouvait passer pour une bouderie vire à la tragédie lorsque le cadavre de la jeune femme est retrouvé. Plus aucun doute n'est permis : quelqu'un veut la peau de Jack.
    L'inspecteur John Rebus se retrouve alors plongé dans un univers de faux-semblants où les paillettes cachent souvent une réalité des plus glauques. Pris entre une hiérarchie calculatrice et des subordonnés entreprenants, il mène l'enquête dans la campagne écossaise, s'ingéniant à faire tomber les masques les uns après les autres.

  • Alors que flip balfour, la fille d'un banquier d'édimbourg, vient de disparaître, un minuscule cercueil en bois est retrouvé sur la propriété familiale.
    Pendant que rebus s'intéresse à des cercueils identiques exposés au museum of scotland, la constable siobhan clarke planche sur les énigmes proposées par un mystérieux quizmaster, contact de flip sur internet. la police s'interroge : quel est le lien entre quizmaster et d'autres meurtres commis dans la région entre 1972 et 1995 ? aux prises avec ses démons personnels, rebus joue contre sa hiérarchie avec une obstination quasi suicidaire.
    La ville d'édimbourg, sa beauté ténébreuse, son histoire - en particulier celle de la chirurgie - et son passé sanglant lui disputent le premier rôle.

  • Trois compères décident de voler des tableaux à l'occasion de la journée « Portes ouvertes » de la National Gallery d'Edimbourg. Mike, 37 ans, a fait fortune en créant des logiciels informatiques. Il s'ennuie ferme, et est fasciné par Calloway, un ancien camarade d'école qui est devenu un gangster renommé. Robert Gissing, directeur de l'Institut d'Art, va bientôt prendre sa retraite et a envie d'un cadeau de départ plus substantiel qu'une montre en or. Et Allan, le banquier, rêve d'accrocher deux oeuvres bien précises chez lui. Seulement, monter un casse requiert des compétences, pas seulement de la matière grise. Et des relations dans le milieu. Tout se complique très vite, surtout lorsqu'il faut louer les services d'un étudiant pour réaliser des faux... L'engrenage se révèle infernal, mais le trio a de la ressource. Expert en fausses pistes et retournements de situation, Rankin mène avec éclat cette fable immorale, et nous surprend jusqu'au bout. Traduit de l anglais (Ecosse) par Stéphane Carn.

  • Gordon Reeve, ancien des SAS, vit en Ecosse. Quand il apprend que son frère, journaliste aux Etats-Unis, a été retrouvé mort dans sa voiture, il fonce à San Diego. Ne voulant pas croire au suicide, il mène l'enquête et découvre que Jim avait mis au jour un complot entre le gouvernement américain et une grosse société de chimie. Dès lors, il fait l'objet d'une traque sans merci.

  • ian rankin
    Nom de code : witch

    Cela fait des années que la Special Branch et le MI5 essaient de mettre la main sur une femme : Witch, terroriste internationale particulièrement dangereuse et performante. Le problème, c'est que personne n'est capable de la décrire avec précision.
    Il suffit de l'étrange explosion d'un bateau de plaisance au milieu de la Manche, de l'assassinat d'un banquier en Ecosse et de l'arrivée imminente, à Londres, de nombreux chefs d'Etat, pour semer la panique : aucun doute, Witch s'apprête à frapper de nouveau.
    Entre Calais, Paris, l'Allemagne et une fête foraine à Brighton, la traque fébrile menée de front par les services secrets français et britanniques se resserre autour du Centre de conférences proche de Buckingham Palace
    et connaît un dénouement renversant sous les remparts de York.

  • an rankin
    double détente

    Reporter à la télévision, elle enquêtait sur une secte américaine, et la voilà abattue d'une balle en plein coeur, à la sortie d'un hôtel londonien. Une fois de plus, Mike West a exécuté son contrat à la perfection. Mais comment se fait-il que la police soit arrivée si rapidement sur les lieux ? Une seule personne peut l'avoir trahi : son employeur, dont il ignore l'identité.
    Abandonnant ses habitudes de loup solitaire, Mike va entraîner Bel, vingt ans, la fille de son seul ami et par ailleurs fournisseur d'armes, sur la piste de son adversaire fantôme. Pas facile de mener une enquête, quand on a tous les flics du Royaume-Uni à ses trousses, plus un détective privé des plus tenaces, et bientôt, outre-Atlantique, des sbires à la solde du National Security Council.
    Publié en Angleterre, sous le pseudonyme de Jack Harvey, ce thriller insolite et cruel bouscule les règles du genre.

  • pour avoir lancé un mug de thé à la tête
    de sa supérieure, john rebus va devoir
    réapprendre les règles du travail en équipe
    à l'académie de police écossaise,
    dite « le saloon de la dernière chance ».
    il devra plancher sur le meurtre non élucidé d'un petit voyou de glasgow, ainsi que cinq autres officiers insoumis. or l'un d'eux, gray, tout comme rebus, a jadis travaillé
    sur ce dossier. simple coïncidence ?
    parallèlement, siobhan clarke, désormais
    sergent, enquête sur l'assassinat d'edward
    marber, un galeriste d'édimbourg.
    les deux affaires avancent en un contrepoint subtil, reliées par la figure menaçante de big ger cafferty, le caïd de la côte est. les vieuxdémons de rebus sont toujours là : l'alcool
    et la solitude, le mépris de la hiérarchie
    et quelques doutes existentiels. un bon flic n'est-il pas obligé, parfois, de pactiser avec le diable ?
    la 13e aventure de l'inspecteur rebus
    par lan rankin, le n ° 1 incontesté du polar britannique.

empty