Livres en VO

  • « Ce livre va écorcher vos rétines. » Shepard Fairey alias OBEY GIANT « Au moment où vous prendrez ce livre entre les mains, il se sera écoulé au moins six ans depuis la parution de ma dernière monographie. Cela peut sembler peu de temps mais il ne faut pas oublier que ce que vous voyez dans ces pages, c'est ma vie. Je ne parle pas seulement des longues sessions de travail en studio, ni des journées de douze heures que mon équipe et moi consacrons à nos fresques. Il y a aussi tous les instants de la journée, et parfois de la nuit, que je passe à réfléchir, à créer, à déconstruire et à critiquer ce que je peins. Ce n'est pas juste un travail. C'est toute ma vie.
    À l'origine, je voulais que cet ouvrage soit consacré à mes murs. J'en ai peint un certain nombre maintenant, entre 70 et 80. Puis j'ai réfléchi à toutes les expos et à tous les projets auxquels j'ai participé, et je me suis dit que c'était dommage de ne pas y intégrer quelques pépites supplémentaires. Ceux qui ne connaissent pas mon travail y trouveront quelques réalisations plus anciennes. Ceux qui me suivent depuis longtemps y découvriront mes nouvelles créations et pourront, métaphoriquement, jeter un oeil en coulisse. » D*Face.
    Un livre-objet spectaculaire sous coffret transparent sérigraphié sur les 2 faces représentant ses deux grands murs (réalisés en 2018 et 2019), visibles à Paris le long du métro aérien - ligne 6 - dans le 13e arrondissement.

  • À la maison, à table, à l'école, dans la rue, au jardin, au cirque, au zoo...
    Ce grand livre des mots propose plus de 100 mots mis en images, regroupés par thèmes ou par situations. Une joyeuse promenade à la découverte du monde et du langage. en compagnie des irrésistibles animaux de Richard Scarry.

  • 1 TOUR, 105 ARTISTES, 30 JOURS : LE MANIFESTE HISTORIQUE DU STREET ART !
    Tour Paris 13 est un projet éphémère hors normes qui a permis à 105 artistes de 18 nationalités de s'exprimer sur les façades et à l'intérieur d'une tour de neuf étages en plein Paris. Ce livreévénement permet de découvrir en détails, étage par étage, cette tour devenue mythique et aujourd'hui détruite. Un livre-objet spectaculaire à la mesure de cet événement majeur qui inscrivit le street art comme un véritable mouvement artistique mondial.

  • Bienvenue dans le monde magique de Mimi ! Le premier imagier français-anglais conçu par Lucy Cousins contient plus de 300 mots, ancrés dans l'univers des enfants. Avec 25 scènes colorées et autant de surprises cachées sous des rabats, la découverte de la langue reste un jeu pour les plus jeunes !

  • C'est à Paris, lors d'une exposition consacrée à Picasso en 1927, que Francis Bacon prend la mesure de sa vocation de peintre.
    En 1946, il part s'installer pour quatre ans sur la Côte d'Azur, à Monaco.
    Son séjour dans la Principauté marquera un tournant dans son art : avec sa série de « papes », il sera désormais le peintre de la figure humaine.
    C'est également à Paris qu'il noue des amitiés avec nombre d'artistes et d'intellectuels, comme Giacometi ou Leiris, et qu'il connaît sa consécration en 1971 avec la rétrospective au Grand Palais. En 1975, il prend même un pied-à-terre dans le Marais.
    Ce livre raconte les liens intimes de Bacon avec la France et Monaco.

  • Après les poésies russes de Hardi Hérisson, Delphine Chedru explore avec ces comptines anglaises un nouveau territoire poétique.
    Tout comme les Russes, les Anglais aiment à travers leurs célèbres « nursery rhymes » s'adresser aux enfants dans la langue de l'humour et de l'absurde.
    Ces petites comptines souvent sans queue ni tête jouent à faire s'entrechoquer les mots, et leurs auteurs semblent préférer au sens le son qui en ressort !
    Delphine Chedru les illustre avec grâce, soulignant l'absurde et la fantaisie d'un trait de dessin délicat et de motifs aux tonalités anglaises qui rappellent ceux d'un William Morris.

  • Djerbahood

    Medhi Ben Cheikh

    Des artistes du monde entier se sont retrouvés au coeur de l'île de Djerba. Là, sur les murs d'un village séculaire, ils ont créé le premier musée de street art à ciel ouvert !
    ABBÈS BOUKHOBZA - ADELLATIF MOUSTAD - ADD FUEL - ALEXIS DIAZ - AMOSE - ARRAIANO - AXEL VOID - AYA TAREK - AZ - BOMK - BRUSK - B-TOY - C215 - CEKIS - CURIOT - DABRO - DAN23 - DAVID DE LA MANO - DEYAA - DOME - ELLIOT TUPAC - EL SEED - ELPHEGE - CLAUDIO ETHOS - EVOCA1 - FAITH47 - FINTAN MAGEE - HENDRIK ECB BEIKIRCH - HERBERT BAGLIONE - HYURO - INKMAN - INTI - JACE - JASM1 - JAZ - KAN - KATRE - KNOW HOPE - KOOL KOOR - LAGUNA - LILIWENN - LOGAN HICKS - M-CITY - MAATOUG - MALAKKAI - MáRIO BELÉM - MAZEN - MOHAMED V - MONICA CANILAO - MOSKO - MYNEANDYOURS - NADHEM & RIM - NAJAH ZARBOUT - NEBAY - NESPOON - NILKO WHITE - NINA - ORTICANOODLES - PANTÓNIO - PHLEGM - PUM PUM - REA - ROA - RODOLPHE CINTORINO - SALMA - SANER - SEAN HART - SEBASTIáN VELASCO - SETH - SHOOF - ST4CREW - STEPHAN DOITSCHINOFF - STEW - STINKFISH - SUNRA - SWOON - TAHAR MGADMINI - TINHO - TWOONE - UNO370 - VAJO - WAIS1 - WISETWO - WISIGN - WISSEM - YAZAN HALWANI - ZEPHA - ZIED LASRAM - 3ZS

  • Une promenade gourmande dans l'imaginaire du château de Chenonceau, l'un des plus beaux joyaux du Val de Loire. Des recettes célébrant le patrimoine culinaire de la région et les goûts des dames illustres qui habitèrent le château : Catherine de Médicis, en premier lieu, souveraine dont le nom évoque les fastes de la Renaissance, et à qui l'on aime associer nombre de mets, de la confiture aux gelées, en passant par les artichauts ou les macarons. Mais aussi Diane de Poitiers, Louise de Lorraine ou encore Madame Dupin, dont l'hospitalité à Chenonceau laissa à Jean-Jacques Rousseau de délicieux souvenirs gustatifs.
    Un cahier réversible : au recto 40 recettes délicieuses et facile à réaliser : beignets d'artichauts, risotto vert, poule au pot, crème glacée à la dragée... Au verso des pages vierges pour noter ses propres recettes.
    Une iconographie très riche, composée de gravures anciennes et de magnifiques photographies du château de Chenonceau.

  • Lebey Paris-London

    Collectif

    Le premier guide gastronomique bilingue qui réunit les meilleurs meilleures adresses du moment tant à Paris qu'à Londres. L'expertise Lebey : 200 tables toutes testées incognito au moins une fois dans l'année par des enquêteurs qui règlent leur addition. Une présentation précise et pratiques des adresses, et un index par capitale. Ce guide intéressera autant les Parisiens pour préparer leur séjour à Londres que les Londoniens souhaitant se rendre à Paris.
    Sans oublier les nombreux Français résidant à Londres ou les Anglais vivant à Paris.

  • A reference book on Chenonceau, the jewel of the Renaissance, the "ladies' château" which was owned successively by Diane de Poitiers, Catherine de' Medici, Louise de Lorraine, and Louise Dupin.

  • Paris

    Patricia de Gorostarzu

    Après son travail sur la route 66 et l'Amérique profonde, Patricia de Gorostarzu a décidé de photographier Paris, « son » Paris, avec un vieux polaroid à soufflet qui ne la quitte pas (Land camera model 180 polaroid, celui-là même qu'utilisait Mapplethorpe).
    « À nous deux Paris ! C'est ce qu'on dit dans les romans, dans les poèmes, dans les films, dans les chansons. De tout temps, jeunes Rastignac, venus de loin ou de tout près, on a rêvé cette ville avec la force de ceux qui se croient tout permis... À nous deux ! On s'y est écorché les genoux, râpé les mains, on s'y est émerveillé. On y a bu des cafés interminables pour faire durer les quelques sous qu'on avait en poche, on y a été fille, femme, on y a été amoureux. À nous deux ! On a remis des pièces dans le flipper, on a relevé les manches, fermé les poings, on a ouvert les bras, tendu les mains, on a lancé des pavés dans la mare, des mots dans l'arène, on a ri, on a pleuré, on a été meurtri parfois, déçu aussi. Alors on s'éloigne, on tourne les talons... Mais quand on revient, c'est toujours pareil, on se dit que c'est beau, que ça vaut le coup, qu'ailleurs ne vaut pas ici, et on soupire, et on replonge. C'est reparti pour un tour... » (Extrait de la préface).

  • « Si nos processus de pensée étaient moins pressants, moins crus, moins hypnotiques, nos déceptions constantes, la masse grise de la nausée nichée au coeur de l'être, nous désempareraient moins. Les effondrements mentaux, les fuites pathologiques dans l'irréalité, l'inertie du cerveau malade peuvent, au fond, être une tactique contre la déception, contre l'acide de l'espoir frustré. Les corrélations manquées entre pensée et réalisation, entre le conçu et les réalités de l'expérience, sont telles que nous ne saurions vivre sans espoir. 'Espérer contre tout espoir' est une formulation forte, mais en définitive accablante de la brunissure que la pensée jette sur la conséquence. »

  • Le premier guide bilingue qui ose réunir à la fois les 51 meilleurs bistrots de Paris et les 51 meilleurs bistrots et gastro-pubs de Londres.

    L'expertise Lebey : 102 tables toutes testées dans l'année avec une présentation précise et pratiques des adresses, et un index par capitale.

  • Il y a cent ans, soldats allemands et soldats français se faisaient face dans les tranchées. Les deux nations menèrent une guerre d'une violence inédite l'une contre l'autre. Aujourd'hui, un collectif des meilleurs historiens allemands et français de la période écrit l'histoire de ce conflit et de sa mémoire. En se fondant sur l'explication de documents visuels inédits, il montre les divergences et les convergences, la dureté, les espoirs et les doutes de ces quatre ans et demi de conflit, et de l'ombre qu'il a jeté sur le XXe siècle européen. Une manière de relire cette guerre européenne, qui semble si connue, avec des yeux neufs : ceux des deux « ennemis héréditaires », aujourd'hui réunis.

  • «Le cheminement de Sujata Bajaj, que je suis fidèlement depuis vingt ans, est exemplaire. Sa vision s'est maintenue en se déployant. Et sa technique a suivi. Avec toujours ce mélange de fougue et de contrôle qui fait que nous recevons de son travail quelque chose qui ressemble au bien-être de l'énergie transmise. Avec aussi cette couleur qui jaillit comme par surprise, cette couleur qui est son exigence, sa nature profonde. Devant certaines de ses oeuvres, je me dis que Sujata a inventé le rouge. Ou les rouges, je ne sais plus. Avec un souci précis, non pas de faire du nouveau, mais de faire du vivant.» Jean-Claude Carrière.

  • A travers plus de 370 articles, de Chaucer et Shakespeare à Paul Auster, Nadine Gordimer ou V.S. Naipaul, la vie et l'oeuvre des principaux écrivains de langue anglaise, le périple d'une langue qui a débordé ses frontières initiales pour susciter des formes littéraires inédites dans les territoires anglophones.

  • La redécouverte d'un texte exceptionnel de Gustave Eiffel : fourmillant d'anecdotes et d'informations passionnantes, les meilleurs extraits de La Tour Eiffel en 1900 sont ici réédités pour la première fois depuis 1902.
    Une iconographie inédite : Issues des fonds des collections de la Ville de Paris, de fabuleuses images complétées des archives privées de la tour Eiffel : le chantier en construction, les expositions de 1889 et 1900, les appartements personnels de Gustave Eiffel, les expériences et exploits autour du site... Un portfolio exclusif : les lieux mythiques et secrets de la tour Eiffel dévoilés dans un portfolio d'Eric Emo : de la salle des machines souterraine au phare en passant par l'escalier vertigineux qui permet d'accéder au sommet, une balade insolite et inoubliable.

  • Fourmillant d'anecdotes historiques et d'informations passionnantes, les meilleurs extraits du mémoire monumental Les Travaux souterrains de Paris d'Eugène Belgrand, réédité pour la première fois depuis 1875, enrichi de passages choisis des Mémoires du baron Haussmann.
    Le chantier colossal des aqueducs, la recherche des plus belles sources dans le Bassin parisien, les inondations spectaculaires de 1910, les photos d'époque des égouts de Paris : issues des collections de la Ville de Paris, de fabuleuses images et les archives privées d'Eau de Paris.
    Éric Emo, photographe contemporain, dévoile des lieux mythiques et secrets : des bassins de Copernic, près de la place Victor-Hugo, aux entrailles des usines souterraines de Paris, une ballade insolite et inoubliable.

empty