Antonin Gallo

  • Le monde de Minito

    Antonin Gallo

    • Yil
    • 4 Février 2014

    Dans le monde de Minito, les seules limites sont celles de l'imagination.
    Minito a un chat. Ce dernier broie constamment du noir ou est de méchante humeur. Minito cherche souvent des moyens pour le dérider. Une partie de jeu vidéo ? Trop mauvais perdant. Trop mauvais gagnant aussi d'ailleurs. Le câlin semble mieux fonctionner, pour un bien-être réciproque.
    On se laisse emporter par le rythme des saisons, on célèbre l'arrivée du printemps, on vit des aventures formidables en se faisant absorber par un livre, on répand de l'amour en faisant du porte à porte. Le burlesque et la poésie naissent du quotidien et l'unique ambition de ce livre est de faire sourire le lecteur aussi béatement que Minito. Minito est un album jeunesse (comprendre pour tous les âges) en couleur.

  • Détox T.2

    ,

    Il y a-t-il une vie sans la 4G ?
    Matthias d'Ogremont est un Parisien ultra-connecté, ultra stressé... Sur un coup de tête, il décide de tracer la route et de partir en stage DÉTOX. Ce bourreau de travail se retrouve alors en terrain hostile... en pleine nature... Perte de repères, résistance, colère, abandon... Si on s'arrête, est-ce que le monde s'arrête ? DÉTOX est le récit passionnant d'un homme au bord du burn-out, qui va tenter un décrassage forcé. C'est la nécessité de ralentir la course, de s'accorder une pause, une respiration... Mais si d'un claquement de doigts on se prive de toutes nos urgences artificielles, que reste-t-il à vivre ? Quelles peurs se réveillent ? Et quel sera le chemin vers l'acceptation ? Pendant dix jours : pas d'ordinateur. Pas de téléphone. La nature jusqu'à perte de vue. Courage.

  • Détox T.1

    ,

    Se retrouver face à face avec soi-même. La pire compagnie qui puisse exister...

    Mathias vit à 200 à l'heure. Jusqu'à ce que son médecin lui conseille de mettre le pied sur le frein. Sans ça, Mathias risque gros. Il décide alors de suivre un stage un peu particulier. Pendant dix jours, pas d'ordinateur, pas de téléphone. La nature à perte de vue. Un séjour pour retrouver ce qu'il est vraiment au fond de lui. Mais avec quoi occupe-t-on son cerveau quand on n'a pas à checker ses mails toutes les dix minutes ? Y a-t-il une vie sans la 4G ? Sans l'urgence, sans le trop-plein de tout qui nous prouve qu'on existe ?

  • Y a-t-il une vie sans la 4G ?Mathias vit à 200 à l'heure. Jusqu'à ce que son médecin lui conseille de mettre le pied sur le frein. Sans ça, Mathias risque gros. Il décide alors de suivre un stage un peu particulier. Pendant dix jours, pas d'ordinateur, pas de téléphone. La nature à perte de vue. Un séjour pour retrouver ce qu'il est vraiment au fond de lui. Mais avec quoi occupe-t-on son cerveau quand on n'a pas à checker ses mails toutes les dix minutes ? Sans l'urgence, sans le trop-plein de tout qui nous prouve qu'on existe ?

  • Oubliés ! parle de survie, tant individuelle que de groupe. La BD propose également une réflexion sur différents types de gouvernements qui peuvent être mis en place dans un microcosme afin de donner du sens à ce qui n'en a plus.

    Une énorme inondation, dont on ne connaît ni la source ni l'étendue, s'est produite. Seuls quelques points culminants épars émergent encore. Dans un petit village du sud de la France, une poignée de rescapés, débarrassés de toute contrainte sociale et livrés à eux-mêmes, organisent leur survie.

    Dans le premier volume, qui met en avant le point de vue de Musclor, nos survivants, encore sous le choc, devront parer à l'immédiat. Trouver un abri, de la nourriture et de l'eau potable, tout ça semble évident. Mais comment réagir lorsque la pluie ne cesse de tomber ? Que les rats rappliquent la nuit pour grignoter le visage de ce vieil homme agonisant à côté de vous ? Que les chiens sauvages vous font comprendre que vous n'êtes plus le maître de la ville ? Que la trahison jaillit de votre propre groupe ? Et que les secours attendus n'arrivent toujours pas ?

empty